Le bébé trisomique abandonné à sa mère porteuse "va mieux, petit à petit"

  • A
  • A
Le bébé trisomique abandonné à sa mère porteuse "va mieux, petit à petit"
@ CAPTURE D'ECRAN ABC
Partagez sur :

Un couple d'Australiens qui avaient engagé une mère porteuse aurait abandonné un bébé trisomique. "Je ne l'abandonnerai jamais", promet la mère porteuse.

L'histoire de Pattaramon Chanbua et de son fils de sept mois, Gammy, a ému dans le monde entier. Cette Thaïlandaise avait été engagée par un couple d'Australiens qui a abandonné le bébé trisomique, mais pas sa jumelle, en bonne santé. Depuis la révélation de l'affaire, des dons affluent du monde entier pour aider la mère. "Je ne l'abandonnerai jamais", promet aujourd'hui la mère porteuse.

Le couple aurait laissé le bébé trisomique. Cette jeune femme de 21 ans, qui vit dans la province de Chonburi, au sud de Bangkok, a donné naissance en décembre à des jumeaux, Gammy et sa sœur, après avoir reçu l'équivalent de 11.000 euros d'un couple australien. La loi australienne n'autorise pas le recours à une mère porteuse dans le cadre d'un échange financier. En revanche, les couples infertiles peuvent demander à une femme de porter leur enfant moyennant le paiement de ses dépenses médicales. Après la naissance des deux enfants, le couple est venu chercher la soeur, mais lui aurait laissé le garçon qui souffre de trisomie 21 et d'un grave problème cardiaque.

"Je l'aime énormément". Ce n'est qu'il y a quelques jours que la jeune femme a raconté son histoire à un journal thaïlandais. Un agent ayant mis en relation la mère et le couple australien a de son côté affirmé lui avoir conseillé d'avorter quand le diagnostic de trisomie 21 a été établi. Mais Pattaramon Chanbua, bouddhiste, a refusé, en raison de sa religion. Elle assure aujourd'hui vouloir élever son fils et dit même "pardonner tout" au couple australien, en espérant qu'ils "donneront de l'amour" à la fillette adoptée. "Je suis contente que dans cette malheureuse situation il y ait une bénédiction: nous sommes ensemble" a-t-elle déclaré à l'AFP. "Je l'aime énormément, je ne l'abandonnerai jamais". "Gammy va mieux, petit à petit", a-t-elle ajouté.

Indignation en Australie. Mais en Australie, l'histoire de cette jeune mère porteuse et de son bébé trisomique a suscité une vague d'indignation. Même le ministre de l'Immigration a réagi, évoquant "une histoire à briser le cœur", touchant au sens de la "responsabilité morale" de chacun. Pour Scott Morrison, si l'on peut "comprendre le désir et l'angoisse de ceux qui veulent être parents", cette affaire "pose aussi de graves questions, lesquelles doivent être traitées avec la plus grande prudence". 

Un appel aux dons. Un autre Australien, Peter Baines, fondateur d'une association caritative, a de son côté lancé un appel aux dons pour aider Pattaramon Chanbua, qui est déjà mère de deux enfants de 3 et 6 ans, et n'a pas les moyens de payer les frais médicaux pour son fils. Car le petit Gammy demeure "très malade". L'enfant, qui souffre d'une infection pulmonaire, a été hospitalisé jeudi. D'après sa grand-mère, son état "s'améliore". 

"HATWAustralia a réussi à faciliter le transfert de Gammy dans un hôpital privé aujourd'hui. C'est la réaction rapide qu'il fallait avoir".

Peter Baines doit se rendre prochainement en Thaïlande pour superviser l'allocation des plus de 150.000 euros de dons, déjà collectés.