Texas : un policier contraint à la démission après une bavure contre des ados afro-américains

  • A
  • A
Partagez sur :

VIDEO - Un policier a été contraint à la démission après une intervention violente pour disperser des adolescents qui avaient investi la piscine d'une résidence au Texas.

La fête entre amis autour de la piscine a viré à la descente policière. Au Texas, des adolescents noirs qui avaient investi vendredi la piscine d'une résidence privée ont été dispersés violemment par la police, rapporte Francetv info. Après avoir été suspendu dans un premier temps, l'un des policiers a été contraint à la démission après la diffusion d'une vidéo dans laquelle on le voit molester une jeune fille.

Une douzaine de policiers sur les lieux. Les faits se sont déroulés à McKinney, une ville située non loin de Dallas. Vendredi, la police a été appelée par des habitants du quartier, qui se plaignaient de la présence d'adolescents extérieurs au quartier, qui n'étaient pas censés se baigner dans la piscine. Une douzaine de policiers sont donc arrivés sur les lieux.

Une ado plaquée au sol. Leur intervention a été filmée et mise en ligne. On peut notamment voir Dajerria Becton, 14 ans, en bikini, se faire plaquer au sol par le policier, Eric Casebolt, qui s'assoit ensuite sur son dos. "Il m'a attrapée, a tordu mon bras dans mon dos et m'a poussée sur l'herbe, et il a commencé à tirer sur mes tresses", a raconté la jeune fille à la chaîne locale Fox 4

Le policier démissionne. L'homme est aussi accusé d'avoir sorti son arme face à d'autres adolescents présents sur les lieux. Cet ancien militaire a été suspendu dès dimanche. Mardi, le chef de la police locale a annoncé la démission du policier mis en cause, Eric Casebolt. "Nous sommes tenus à des standards élevés pour les actions que nous effectuons dans le cadre de notre travail", a souligné Greg Conley, qualifiant le comportement du policier d'"indéfendable".