Texas : deux explosions entendues dans l'usine chimique Arkema

  • A
  • A
Texas : deux explosions entendues dans l'usine chimique Arkema
Les autorités avaient auparavant fait évacuer un périmètre de 3 km autour de l'usine@ Brendan Smialowski / AFP
Partagez sur :

Les responsables de l'usine chimique d'Arkema à Crosby, près de Houston, se préparaient "au scénario du pire" suite aux inondations qui ont touché le site après le passage d'Harvey.

Deux explosions et des émanations de fumée noire ont été signalées dans l'usine chimique d'Arkema à Crosby, au Texas, inondée après des pluies diluviennes déversées par la tempête Harvey, a annoncé l'entreprise jeudi.

Explosions et fumées noires. "Vers deux heures du matin heure locale, nous été notifiés par le Centre d'opérations d'urgence du comté de Harris de deux explosions et de fumées noires provenant de l'usine Arkema à Crosby", a fait savoir le groupe dans un communiqué. Les autorités avaient auparavant fait évacuer un périmètre de 3 km autour de l'usine, qui fabrique des peroxydes organiques, un composé qui rentre dans la fabrication de plastiques et de produits pharmaceutiques.

Des produits "extrêmement inflammables". Arkema avait auparavant dit s'attendre au pire. Noyée sous 1,80 mètre d'eau et privée d'électricité, l'usine avait perdu ses capacités de réfrigération des matériaux, confrontés en conséquence à un risque d'explosion et d'incendie. "Les peroxydes organiques sont extrêmement inflammables et, en accord avec les autorités, la meilleure chose à faire est de laisser l'incendie s'éteindre de lui-même", a expliqué Arkema. "La population locale doit savoir que les produits sont stockés dans plusieurs endroits sur le site, et le risque de nouvelles explosions existe. Ne retournez pas dans la zone évacuée avant que les services de secours locaux n'aient annoncé qu'il est possible de le faire en toute sécurité", a ajouté le groupe.

Accompagnée de pluies diluviennes, la tempête Harvey a fait au moins 33 morts depuis son arrivée sur le Texas vendredi dernier. Arkema est une multinationale basée près de Paris, née de la restructuration de la branche chimie du géant pétrolier Total.