Syrie : une résolution de l'ONU pour un accès humanitaire

  • A
  • A
Syrie : une résolution de l'ONU pour un accès humanitaire
A Homs, une première évacuation de civils a eu lieu dimanche. Plusieurs centaines de personnes ont été évacuées par l'ONU des quartiers aux mains des rebelles.@ REUTERS
Partagez sur :

DIPLOMATIE - Laurent Fabius a annoncé le dépôt d'une résolution sur la Syrie à l'ONU.

L'INFO. La France, en liaison avec d'autres pays, va déposer un projet de résolution au Conseil de sécurité des Nations unies pour exiger des accès humanitaires aux populations civiles dans les villes syriennes assiégées, a annoncé lundi le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius. "Il est absolument scandaleux que l'on discute depuis pas mal de temps et que l'on continue à affamer les populations tous les jours et donc, en liaison avec d'autres pays, nous allons déposer une résolution en ce sens", a déclaré Laurent Fabius à la radio RTL.

A Genève, lundi, les pourparlers entre des représentants du régime syrien et de l'opposition devaient reprendre, en présence du médiateur de l'ONU Lakhdar Brahimi après une semaine de pause. "Les conversations vont reprendre aujourd'hui (lundi). Nous demandons qu'il y ait une action beaucoup plus forte en ce qui concerne l'humanitaire et qu'on ouvre les villes aux médicaments et aux villes", a réclamé Laurent Fabius.

07.01-syrie-rebelles

La moitié de la population a besoin d'une aide humanitaire. Selon l'ONU, 9,3 millions de Syriens -près de la moitié de la population- ont besoin d'une aide humanitaire dont l'acheminement se heurte aux difficultés liées à la guerre et aux obstacles bureaucratiques émanant du gouvernement syrien.

Le 2 octobre, après des mois de discussions, le Conseil de sécurité avait adopté une déclaration non contraignante appelant à un accès facilité pour les agences humanitaires. Ce texte n'a produit que des avancées mineures, comme l'octroi de visas aux équipes humanitaires ou d'autorisations pour des convois.

Des évacuations à Homs. A Homs, une première évacuation de civils a eu lieu dimanche. Plusieurs centaines de personnes ont été évacuées par l'ONU des quartiers aux mains des rebelles, malgré des violences qui ont perturbé cette première opération humanitaire du genre en 20 mois. Ailleurs dans le pays, les violences ont encore fait près de 300 morts ces dernières 24 heures, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

sur le même sujet, sujet,

ZOOM -La Syrie, un pays "en train de mourir"

TEMOIGNAGE - Syrie : ce Français qui veut "mourir en martyr"

ZOOM - Comment le djihad recrute sur le web

ITW E1 - Ados et djihad : quels sont les signes avant-coureurs ?

INFO E1 - Djihad : les deux jeunes Toulousains retrouvés en Turquie