Syrie : un accord a été trouvé par Moscou et Damas pour un cessez-le-feu total

  • A
  • A
Syrie : un accord a été trouvé par Moscou et Damas pour un cessez-le-feu total
Le régime syrien et l'opposition armée se sont accordé sur un cessez-le-feu en Syrie@ GEORGE OURFALIAN / AFP
Partagez sur :

Moscou et Damas ont annoncé qu'un accord de cessez-le-feu en Syrie avait été trouvé entre le régime syrien et l'opposition armée. Des négociations de paix sont également à l'étude.

Le président russe Vladimir Poutine et l'armée syrienne ont annoncé chacun de leur côté la conclusion d'un accord de cessez-le-feu jeudi entre le régime syrien et l'opposition armée en Syrie qui doit entrer en vigueur à minuit sur tout le territoire syrien. 

Un cessez-le-feu et des négociations de paix. "Trois documents ont été signés : le premier est entre le gouvernement syrien et l'opposition armée sur le cessez-le-feu sur l'ensemble du territoire syrien", a déclaré Vladimir Poutine, en précisant que le deuxième portait sur la mise en place de mesures visant à contrôler le respect de la trêve. "Le troisième document est une déclaration de la volonté [des parties au conflit] de lancer des négociations de paix sur le règlement syrien", a souligné le président russe.

L'armée syrienne a annoncé "un arrêt total des opérations militaires" qui doit entrer en vigueur à minuit sur tout le territoire syrien, selon un communiqué publié par l'agence de presse officielle Sana. Ce cessez-le-feu exclut toutefois les djihadistes du groupe État islamique (EI) ainsi que ceux du Front al-Nosra, l'ex-branche syrienne d'al-Qaïda rebaptisée Fateh al-Cham, selon le communiqué.

Une réduction de la présence militaire russe. Il a par ailleurs annoncé une "réduction" de la présence militaire russe en Syrie où la Russie mène depuis septembre 2015 une campagne de frappes aériennes en soutien au régime de Damas et assure ne viser que des groupes djihadistes. "Je suis d'accord avec la proposition du ministère de la Défense sur une réduction de notre présence militaire en Syrie", a dit Vladimir Poutine, tout en soulignant que la Russie allait "poursuivre absolument la lutte contre le terrorisme international" et "soutenir le gouvernement légitime syrien" dans cette lutte.

"Je suis d'accord avec la proposition du ministère de la Défense sur une réduction de notre présence militaire en Syrie", a indiqué Vladimir Poutine, lors d'une rencontre télévisée avec ses ministres de la Défense et des Affaires étrangères. Mais "nous allons absolument poursuivre la lutte contre le terrorisme international", a-t-il précisé.

Le soutien de la coalition.La Coalition nationale syrienne (CNS), la principale formation de l'opposition en exil, a apporté son soutien à un cessez-le-feu qui doit entrer en vigueur en Syrie à minuit, selon son porte-parole Ahmad Ramadan. "La coalition nationale apporte son soutien à l'accord, et appelle toutes les parties à s'y soumettre", a-t-il précisé.