Syrie/sanction : "aller plus loin" (Fabius)

  • A
  • A
Partagez sur :

La France a salué l'adoption lundi d'un 16e train de sanctions de l'UE contre la Syrie, mais souhaite aller "plus loin", en interdisant notamment les importations de phosphates de Syrie, a déclaré le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius. "Je suis satisfait que ces nouvelles sanctions soient adoptées mais je souhaiterais qu'on aille plus loin", a dit Laurent Fabius lors d'un point de presse en marge d'une réunion avec ses homologues européens à Luxembourg.