Syrie-révolte : 1.300 morts, selon l'opposition

  • A
  • A
Partagez sur :

Le principal groupe d'opposants syriens a annoncé dimanche que la répression menée par le gouvernement du président Bachar al Assad a entraîné la mort de 1.300 civils. Dans une déclaration traçant les grandes lignes d'une solution politique à la crise, le Comité de coordination nationale estime que le pouvoir doit être remis à l'armée.

Il souhaite également la convocation d'une conférence sous l'égide de la communauté internationale dans les six mois pour rédiger une nouvelle Constitution et "empêcher la Syrie de sombrer dans le chaos et garantir un transfert pacifique du pouvoir".