Syrie : que se sont dit François Hollande et Vladimir Poutine ?

  • A
  • A
Syrie : que se sont dit François Hollande et Vladimir Poutine ?
Vladimir Poutine et François Hollande sur le perron de l'Elysée.@ AFP
Partagez sur :

DEBRIEF - Les deux présidents ont tenté, lors de leur entrevue à l’Elysée, de tentent de "rapprocher leurs vues".

Ils se sont parlés pendant plus d’une heure. François Hollande et Vladimir Poutine ont tenté, vendredi, de rapprocher leurs points de vue sur la transition politique en Syrie. C’est ce qu’a fait savoir la présidence française, sans préciser s'ils y étaient parvenus. Les présidents français et russe ont échangé avant un sommet quadripartite sur l'Ukraine, dans un contexte marqué par l'offensive militaire russe lancée cette semaine en Syrie.

Trois conditions posées. L'Elysée rapporte que les deux hommes ont eu des "échanges approfondis sur la base des trois conditions" posées par la France pour envisager une coopération franco-russe sur le théâtre syrien : frapper Daech et non d'autres objectifs, assurer la sécurité des civils et mettre en oeuvre une transition politique claire qui suppose le départ du président syrien Bachar al Assad, soutenu par Moscou.

Des visages fermés. François Hollande et Vladimir Poutine ont "essayé de rapprocher les points de vue sur la transition politique", a-t-on indiqué. A la mi-journée, le président français était allé accueillir son homologue russe sur le perron de l'Elysée. Les visages étaient plutôt fermés, dans un contexte d'inquiétude occidentale liée aux frappes aériennes russes de ces derniers jours en Syrie.

Arrivée peu après 13h à l'Elysée, la chancelière allemande Angela Merkel devait avoir à son tour un entretien en particulier avec le chef du Kremlin.