Syrie : près de 20.000 personnes ont fui Alep-Est en 72 heures

  • A
  • A
Syrie : près de 20.000 personnes ont fui Alep-Est en 72 heures
L'avancée rapide de l'armée syrienne a provoqué la fuite d'Alep-Est, aux mains des rebelles, de près de 20.000 personnes ces dernières 72 heures.@ George OURFALIAN / AFP
Partagez sur :

Des milliers de civils fuient les combats et les bombardements au fur et à mesure de l'avancée des forces du régime syrien face à des rebelles aux abois.

Près de 20.000 personnes ont fui Alep-Est au cours des dernières 72 heures, a indiqué mardi à Genève une porte-parole du Comité international de la Croix-Rouge (CICR).

"Dans différentes directions". Ce chiffre n'est qu'une estimation, a ajouté cette porte-parole, Krista Armstrong, précisant que "les gens (fuyaient) dans différentes directions" pour tenter d'échapper aux combats meurtriers. Le patron des opérations humanitaires des Nations unies, Stephen O'Brien, avait avancé mardi matin le chiffre de 16.000 civils ayant fui Alep-Est. Des civils terrifiés ont pris la fuite les mains vides vers des quartiers restés aux mains de rebelles, ou ont traversé vers la partie occidentale d'Alep contrôlée par le régime de Damas, ou encore vers des quartiers kurdes, selon des témoins sur place.

Avancée rapide de l'armée syrienne. L'offensive des forces gouvernementales syriennes pour reconquérir les zones d'Alep tenues par des rebelles a suscité l'émoi dans la communauté internationale. La France a demandé une réunion immédiate du Conseil de sécurité des Nations unies à propos de ces combats, qui ont vu l'armée du régime conquérir ces derniers jours un tiers d'Alep-Est, auparavant contrôlé par l'opposition.