Syrie : mais où est Bachar el-Assad ?

  • A
  • A
Syrie : mais où est Bachar el-Assad ?
Certains sources affirment que le président est dans son palais de Lattaquié, à l'ouest du pays.@ Reuters
Partagez sur :

Les rumeurs vont bon train alors que le président est réapparu à la télé au lendemain de l'attentat.

Le silence en devient presque assourdissant. Au lendemain de l'attaque qui a coûté la vie à trois des hauts responsables de sécurité syriens dans le bâtiment de la Sécurité nationale à Damas, Bachar el-Assad continue de se terrer dans son mutisme.

Le président syrien est simplement apparu sur la télévision d'Etat syrienne jeudi, sans faire de déclaration, en présence du nouveau ministre syrien de la Défense, le général Fahad Djassim al-Freij qui a prêté serment. Cette cérémonie d'investiture, qui se serait déroulée dans ses bureaux à Damas, intervient pour couper court aux rumeurs d'un éventuel départ du président de la capitale.

Seulement six discours depuis mars 2011

"Assad est prêt à éradiquer son peuple", selon Nawaf Farès.

© REUTERS

Bachar al-Assad est déjà un président qui s'exprime peu en temps normal. Malgré la révolte qui, depuis cinq jours maintenant, est entrée dans la forteresse réputée imprenable de Damas, la stratégie ne change pas. Depuis le début de la rébellion en mars 2011, il n'a prononcé que six discours et a donné quelques interviews à la télévision syrienne et à des chaînes et journaux étrangers. Le dernier véritable discours du président remonte même au 2 juin dernier, durant lequel il a assuré vouloir en finir avec la révolte qu'il assimile à du "terrorisme"

Les médias officiels n'ont pas diffusé d'images des attaques de mercredi contre le cœur du pouvoir. En temps normal, la télévision diffuse les vidéos d'un attentat, surtout lorsqu'il est revendiqué, comme celui de mercredi, par l'Armée syriennne libre (ASL).

Le palais de Lattaquié

Ce silence, devenu la règle d'or du régime, continue d'alimenter toutes les rumeurs. Des sources proches de l'opposition syrienne et un diplomate occidental ont affirmé jeudi à l'agence Reuters que Bachar el-Assad se trouverait à Lattaquié sur la côté Méditerranée de la Syrie, d'où il coordonnerait la riposte à l'attentat. 

chaoukat portrait 930

© Reuters

Les sources contactées n'ont pas été en mesure de dire si le président syrien se serait rendu à Lattaquié avant ou après l'attaque. "Selon nos informations, il est dans son palais de Lattaquié et il pourrait y rester plusieurs jours", a assuré un haut responsable de l'opposition refusant que son nom soit cité. Car en effet, depuis l'attentat, plusieurs diplomates se demandent comment "Assad peut maintenir les structures de commandement". Mais ces sources sont invérifiables et l'envoyé spécial de Libérationdans la région affirme, lui, n'avoir aucune information sur cette éventuelle fuite. 

En revanche, la mère et la sœur de Bachar al-Assad ont été aperçues dans la ville de Tartous, dans l'ouest du pays, près de Lattaquié. Elles venaient assister à l'enterrement d'Assef Chawkat, le beau-frère du président syrien tué mercredi.

Un Etat alaouite

Objet de tous les "fantasmes", le fameux palais de Lattaquié se situe sur les hauteurs dominant la ville, qui est le principal port de Syrie. Cette province est un fief de la minorité alaouite, la branche du chiisme à laquelle appartient Bachar al-Assad et son clan. 

Cette option accrédite la thèse du "plan B" du président qui voudrait que tout le clan Assad puisse se replier, en cas de danger, sur la côté ouest du pays. L'objectif : créer "un Etat alaouite dans l'Etat", comme l'expliquait mercredi Karim Emile Bitar, un spécialiste de la région contacté par Europe1.fr. L'idée serait donc de faire fuir les Sunnites de l'Ouest du pays, en intensifiant la répression, et ainsi pouvoir installer un pouvoir alaouite. Une hypothèse déjà envisagée par des sources proches du pouvoir, des diplomates mais aussi des experts de la région ces dernières semaines.

Dans ses bureaux à Damas

asma assad 930

© Reuters

A la veille du ramadan, seule certitude : le président syrien orchestre la riposte, alors que des centaines de personnes fuyaient jeudi matin des quartiers de Damas pour échapper à la répression. Selon des informations du Figaro  qui contredisent les sources de Reuters, le président syrien se trouverait toujours jeudi dans ses bureaux à Damas. De son côté, un journaliste de la BBC avait affirmé que sa femme serait déjà partie pour la Russie, une des destinations d'exil qui est régulièrement citée pour le couple présidentiel. Moscou a nié tout accueil du président syrien.

tweet BBC assad 930-310

© Capture