Syrie : l'opposition accepte de se rendre aux négociations de Genève

  • A
  • A
Syrie : l'opposition accepte de se rendre aux négociations de Genève
Le porte-parole de l'HC Riad Naassan Agha, ici en 2008.@ STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Partagez sur :

C'est ce que le HCN, qui regroupe les principaux groupes de l'opposition, a annoncé lundi.

L'opposition syrienne a accepté de participer aux négociations de paix prévues cette semaine à Genève sous l'égide de l'ONU, a affirmé lundi un porte-parole.

Arrivée vendredi. "Après consultations, le Haut comité des négociations (HCN) accepte de se rendre à Genève. Il est prévu que la délégation arrive vendredi", a indiqué Riad Naassan Agha, un porte-parole du HCN qui rassemble des groupes clés de l'opposition et de la rébellion en Syrie.

"Un net recul des violations". L'opposition avait ces derniers jours exprimé ses réserves quant à sa participation, invoquant un manque de progrès au niveau du dossier humanitaire et des violations de la trêve en vigueur depuis le 27 février de la part du régime. "Nous avons remarqué un net recul des violations du cessez-le-feu ces derniers jours et un progrès au niveau du dossier humanitaire", notamment concernant les aides aux villes assiégées, a précisé Riad Naassan Agha. "Nous constatons qu'il y a des pressions internationales sur toutes les parties, notamment sur la Russie et le régime, pour respecter la trêve", a-t-il poursuivi. "L'effort n'est peut-être pas complet mais il est réel et nous espérons qu'il se poursuivra dans les prochains jours". Dimanche a été une journée exceptionnellement calme dans les zones comprises par l'accord de trêve russo-américain, avec très peu de bombardements et de combats.

Reprise des négociations mercredi ? Les Nations unies, qui supervisent le processus de dialogue entre belligérants, espèrent que les pourparlers, pour l'instant suspendus, redémarreront mercredi à Genève