Syrie : les évacuations d'Alep et de deux villages reportées jusqu'à nouvel ordre

  • A
  • A
Syrie : les évacuations d'Alep et de deux villages reportées jusqu'à nouvel ordre
@ George OURFALIAN / AFP
Partagez sur :

Les évacuations ont été reportées après l'attaque de plusieurs bus envoyés pour évacuer les villages chiites de Foua et Kafraya.

Les évacuations qui devaient avoir lieu dimanche à Alep et dans deux villages chiites de Syrie ont été reportées jusqu'à nouvel ordre, a indiqué dimanche soir l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Pas de garanties sur la sécurité. "L'opération a été reportée en raison de l'absence de garanties concernant la sécurité des évacués des deux villages de Foua et Kafraya", a annoncé le directeur de l'OSDH Rami Abdel Rahmane, précisant que la suspension était due à l'attaque par des hommes armés d'une vingtaine de bus envoyés pour les évacuations. "Les évacuations sont momentanément interrompues", a confirmé à l'AFP Yasser al-Youssef, du groupe rebelle Nourredine al-Zinki, soulignant toutefois que l'incident en question "n'allait pas avoir d'impact sur la reprise de l'opération à une date ultérieure".

Attaques de bus. Dimanche, une vingtaine de bus qui s'apprêtaient à entrer dans ces deux localités assiégées par les rebelles dans la province d'Idleb (nord-ouest) ont été attaqués et mis à feu par des hommes armés. Un des chauffeurs a trouvé la mort, selon l'OSDH. En vertu d'un nouvel accord entre belligérants et leurs parrains russe, turc et iranien, les évacuations d'insurgés et de civils de la dernière poche rebelle d'Alep devaient reprendre en synchronisation avec les opérations de Foua et Kafraya.