Syrie : les Etats-Unis soupçonnent une nouvelle attaque chimique

  • A
  • A
Syrie : les Etats-Unis soupçonnent une nouvelle attaque chimique
Un entraînement à une attaque chimique (illustration)@ Reuters
Partagez sur :

Washington possède des éléments qui donnent à penser que Damas a utilisé des armes chimiques au mois d'avril.

L'INFO. Les Etats-Unis disposent d'éléments donnant à penser qu'une substance chimique toxique, probablement du chlore, a été utilisée en avril en Syrie et ils examinent les éléments pointant vers une responsabilité du régime de Bachar al Assad, a déclaré lundi le département d'Etat.

"Nous avons des indications sur l'utilisation d'une substance chimique industrielle toxique" dans la ville de Kfar Zeita, a dit la porte-parole du département d'Etat, Jen Psaki. "Nous examinons les allégations selon lesquelles le gouvernement est responsable", a-t-elle ajouté.

Sur Europe 1, le ministre français des Affaires étrangères avait déjà évoqué cette possible attaque à l'arme chimique. Ces nouvelles attaques, qui auraient eu lieu au nord-ouest du pays, seraient néanmoins moins importantes que celle du mois d'août, mais cependant "très mortelles".

Une attaque malgré un engagement. La Syrie s'était pourtant engagé à détruire son arsenal d'armes chimiques. Damas avait accepté de s'en débarrasser après une attaque meurtrière, au mois d'août 2013, qui avait fait plusieurs centaines de morts parmi les civils. Le processus n'est complété qu'à 70%, alors qu'il devrait déjà être terminé.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

DRAME - Les enfants de la guerre, une génération perdue

MODE D'EMPLOI - Comment détruit-on des armes chimiques ?