Syrie : le Pentagone écarte des frappes communes avec la Russie

  • A
  • A
Syrie : le Pentagone écarte des frappes communes avec la Russie
"Nous ne collaborons pas et nous ne nous coordonnons pas avec les Russes" indique le Pentagone.@ AFP
Partagez sur :

"Les opérations russes consistent à soutenir le régime d'Assad et nous nous concentrons uniquement sur la défaite du groupe Etat islamique" affirme le Pentagone.

Le Pentagone a écarté la proposition de frappes communes en Syrie faite par Moscou vendredi, soulignant que les Etats-Unis ne "collaboraient pas" militairement avec les Russes en Syrie. "Nous ne collaborons pas et nous ne nous coordonnons pas avec les Russes" sur les opérations militaires en Syrie, a indiqué un porte-parole du Pentagone, le capitaine de vaisseau Jeff Davis. 

"Pas le même but". Le but des opérations militaires russes et américaines n'est pas le même, a expliqué le porte-parole américain. "Les opérations russes consistent à soutenir et appuyer le régime d'Assad et nous nous concentrons uniquement sur la défaite du groupe Etat islamique", a-t-il dit. 

Viser Al-Nosra. Le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou a indiqué vendredi que la Russie proposait aux Etats-Unis et à la coalition internationale menée par Washington d'effectuer des frappes aériennes ensemble à partir du 25 mai contre des "groupes terroristes" actifs en Syrie. Il s'agit de viser notamment le Front Al-Nosra, branche syrienne d'Al-Qaïda et les groupes armés illégaux qui ne soutiennent pas le cessez-le-feu instauré en Syrie, a déclaré le ministre en direct à la télévision publique.

La Russie et les Etats-Unis se sont engagés début mai à "redoubler d'efforts" pour aboutir à un règlement politique du conflit syrien et étendre le cessez-le-feu sur tout le territoire syrien.