Syrie : le chef du Front al-Nosra annonce la rupture avec Al-Qaïda

  • A
  • A
Syrie : le chef du Front al-Nosra annonce la rupture avec Al-Qaïda
Des combattants du Front al-Nosra. @ FADI AL-HALABI / AMC / AFP
Partagez sur :

Le chef du Front al-Nosra Abou Mohammad al-Jolani a annoncé que son groupe rompait ses liens avec le réseau Al-Qaïda. 

Le chef du Front al-Nosra Abou Mohammad al-Jolani a annoncé que son groupe rompait ses liens avec le réseau Al-Qaïda, lors d'une apparition inédite sur un enregistrement diffusé jeudi par la chaîne de télévision Al-Jazeera. "Nous remercions les commandants d'Al-Qaïda pour avoir compris la nécessité de rompre les liens (...)", a indiqué le chef du deuxième plus important groupe djihadiste en Syrie, en soulignant que cette décision "vise à protéger la révolution syrienne".

Un nouveau nom : le Front Fateh al-Cham. Il a également annoncé que son groupe "n'opérait plus sous le nom du Front al-Nosra", faisant état de la "création d'une nouvelle entité (...), le Front Fateh al-Cham (Conquête de la Syrie, en arabe)". Il a affirmé que ce groupe "n'aura aucun lien avec des parties étrangères".

Dans un communiqué vidéo, le chef du groupe rebelle islamiste syrien, Abou Mohamad al Golani, a déclaré que cette décision visait à faire cesser les attaques visant des civils syriens sous prétexte de frapper le Front al Nosra parce qu'il est affilié à Al Qaïda. Considéré comme une organisation terroriste par les Etats-unis, l'ex-Front al Nosra a été exclu d'un accord de cessation des hostilités conclu en février dernier sous l'égide des Etats-Unis et de la Russie.