Syrie : bombardement massif français sur le fief de l'Etat Islamique

  • A
  • A
Syrie : bombardement massif français sur le fief de l'Etat Islamique
@ AFP
Partagez sur :

L'armée française a largué 20 bombes sur Raqa, dans l'est de la Syrie, détruisant des installations de l'Etat islamique.

La France riposte après les attentats à Paris, vendredi soir. Les chasseurs français ont largué 20 bombes dimanche sur le fief de l'organisation État islamique à Raqa, dans l'est de la Syrie. Ils ont détruit un poste de commandement et un camp d'entraînement, a annoncé le ministère de la Défense. "Le premier objectif détruit était utilisé par Daech (acronyme de l'EI en arabe) comme poste de commandement, centre de recrutement djihadiste et dépôt d'armes et de munitions. Le deuxième objectif abritait un camp d'entraînement terroriste", a précisé le ministère dans un communiqué.

En coordination avec les forces américaines. Dix chasseurs ont été engagés dans le raid, selon nos informations. Les avions ont été projetés depuis la Jordanie et les Émirats arabes unis. "Planifiée sur des sites préalablement identifiés lors des missions de reconnaissance réalisées par la France, cette opération a été conduite en coordination avec les forces américaines", précise le ministère. 

"Tout ce qui frappe Daech est bienvenu". En moins d'une demi-heure, dix appareils ont largué vingt bombes sur le fief de l'organisation djihadiste, d'où ont été planifiés les attentats de vendredi soir à Paris, qui ont fait au moins 129 morts et 350 blessés. Ce bombardement, inédit par son ampleur, a mobilisé presque tous les avions déployés par la France dans le cadre de l'opération Chammal. "Tout ce qui frappe Daech est bienvenu", disent les Syriens de Damas, selon l'envoyé spécial d'Europe 1 dans la capitale syrienne. Mais ils préfèrent toutefois souligner les actions des bombardiers russes, qui viennent en appui à leur armée.


Attentats : la France n'a pas tardé à riposter...par Europe1fr