L'État islamique enlève 220 chrétiens en Syrie

  • A
  • A
L'État islamique enlève 220 chrétiens en Syrie
@ AFP/WELAYAT RAQA
Partagez sur :

Des djihadistes de l’État islamique ont enlevé 220 chrétiens dans le nord-est de la Syrie au cours des trois derniers jours.

Des djihadistes du groupe État islamique (EI) ont attaqué plusieurs villages chrétiens du nord-est de la Syrie depuis mardi. Bilan en trois jours de rapt : les djihadistes ont enlevé 220 habitants au total, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). 

>> LIRE AUSSI : Ancien d'Al-Qaïda, il "doit vivre avec les menaces de l'EI"

La localisation des otages inconnue pour le moment. L'ONG n'a pas été en mesure d'indiquer où ont été conduits les otages. La province de Hassaké se divise entre les forces kurdes et les jihadistes de l'EI avec une présence de l'armée loyaliste dans la ville éponyme. Cependant, les Unités de protection du peuple kurde (YPG), la principale milice kurde syrienne, mènent l'offensive dans la région. Ils se sont emparés de 24 villages et hameaux avec pour objectif de prendre la localité de Tal Hamis, aujourd'hui aux mains des djihadistes mais visée par des raids de la coalition occidentale. Les forces kurdes ont également lancé une offensive dans la province de Raqa, fief de l'EI plus à l'ouest, et se sont emparés de 19 villages après avoir réussi à repousser les djihadistes de la ville frontalière de Kobané et des environs.

10 villages de la région sont occupés. "Des négociations ont lieu par l'entremise de médiateurs de tribus arabes et une figure de la communauté assyrienne afin d'obtenir la libération des otages", précise l'OSDH jeudi.Selon l'ONG, le groupe EI contrôle désormais 10 villages chrétiens de la région de Tall Tamer que les habitants quittaient en masse.Quelque 30.000 Assyriens, une communauté parmi les plus anciennes converties au christianisme, vivaient en Syrie avant le début du conflit le 15 mars 2011, la majorité à Hassaké.