29/09/2017 - 10h04

Syrie : 58 combattants du régime tués dans des attaques de l'EI

© George OURFALIAN / AFP

Le groupe EI a revendiqué l'attaque dans un communiqué, affirmant que plusieurs de ses combattants avaient lancé un assaut sur des positions au sud de la ville d'al-Soukhna en Syrie.

Au moins 58 membres des forces du régime syrien ont été tués jeudi dans des attaques surprise du groupe Etat islamique contre des barrages dans une zone désertique, rapporte vendredi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Le groupe EI a revendiqué l'attaque dans un communiqué, affirmant que plusieurs de ses combattants avaient lancé un assaut sur des positions au sud de la ville d'al-Soukhna, dans la province de Homs (centre), faisant des dizaines de morts parmi les militaires.

Après des attaques proches de Deir Ezzor. D'après l'OSDH, "les premières attaques ont été menées contre des barrages des troupes loyalistes à Chola", une localité proche de la ville de Deir Ezzor, dans l'est de la Syrie. Deir Ezzor et la province du même nom sont la cible de deux offensives anti-djihadistes distinctes pour chasser l'EI de la dernière province qu'il contrôle en Syrie. L'une est mené par les troupes du régime syrien appuyées par la Russie, l'autre par une alliance arabo-kurde soutenue par Washington.

Un enregistrement d'al-Baghdadi dévoilé au même moment. Ces attaques ont été menées le jour de la diffusion par l'EI d'un enregistrement audio attribué à son chef, Abou Bakr al-Baghdadi, dans lequel il a appelé ses combattants, en déroute aussi en Irak, à "résister" et à multiplier les attaques contre leurs ennemis.