Syrie : 42 morts dans un attentat suicide près d'Al-Bab, ancien bastion de l'Etat islamique

  • A
  • A
Syrie : 42 morts dans un attentat suicide près d'Al-Bab, ancien bastion de l'Etat islamique
Dans les rues dévastées d'Al-Bab, localité au nord d'Alep, en Syrie.@ NAZEER AL-KHATIB / AFP
Partagez sur :

La ville d'Al-Bab venait d'être reprise jeudi par les insurgés.

Un kamikaze a tué vendredi au moins 42 personnes, en majorité des rebelles syriens, lorsqu'il a fait exploser sa voiture piégée au nord-est d'Al-Bab, fief du groupe Etat islamique (EI) repris la veille par les insurgés, a rapporté une ONG.

Le bilan pourrait s'alourdir. "Moins de 24 heures après la défaite de l'EI, un kamikaze a visé deux sièges des rebelles dans la localité de Soussiane, au nord-est" d'Al-Bab, dans le nord de la Syrie, a indiqué Rami Abdel Rahmane, directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). "Le bilan s'est élevé à 42 morts mais il pourrait encore s'alourdir car il y a des dizaines de blessés dont certains se trouvent dans un état critique", selon l'OSDH, qui avait donné auparavant un bilan de 29 morts.

Dernière grande ville aux mains de l'EI au nord de la Syrie. "Selon nos informations, c'est un combattant de l'EI qui a foncé à bord d'une voiture et s'est fait exploser", a indiqué Rami Abdel Rahmane. Les deux quartiers généraux des rebelles étaient situés l'un à proximité de l'autre. Des civils se trouvaient également dans la zone, d'après l'OSDH. Soussiane se trouve à 8 km d'Al-Bab, elle était la dernière grande ville aux mains de l'EI dans la province septentrionale d'Alep.