Syrie : 27 civils tués dans des bombardements du régime

  • A
  • A
Syrie : 27 civils tués dans des bombardements du régime
@ ABDULMONAM EASSA / AFP
Partagez sur :

Après plusieurs semaines de calme, c'est le second jour que les quartiers rebelles situés dans l'est d'Alep sont visés par des raids d'une rare intensité.

Vingt-sept civils ont péri samedi dans de nouveaux bombardements du régime contre des fiefs rebelles dont celui d'Alep, ont indiqué les secours et une ONG. Pour le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), Rami Abdel Rahmane, la trêve initiée par les Etats-Unis et la Russie et entrée en vigueur le 27 février, "n'existe plus" après de nombreuses violations commises aussi bien par les rebelles que par le régime.

Samedi, 12 civils ont péri dans des raids aériens contre des quartiers rebelles de l'est de la ville d'Alep, dans le nord du pays en guerre, a affirmé un responsable local de la défense civile. Les raids ont commencé le matin contre plusieurs quartiers rebelles, dont celui très populeux de Boustane al-Qasr, selon un correspondant de l'AFP sur place. Mais le plus meurtrier à visé Tariq al-Bab, où selon un secouriste, 12 civils sont morts.

Au moins neuf autres civils ont été blessés dans d'autres raids, selon la défense civile. Les secouristes se sont activés à sortir les gens bloqués dans les immeubles endommagés par les frappes; un membre de la défense civile a fait descendre par une échelle une femme d'un immeuble endommagé alors qu'un autre volontaire a réussi à évacuer avec une grue un jeune homme portant un enfant dans ses bras d'un étage supérieur d'un immeuble défiguré par la frappe.