Suisse : deux blessés légers après une attaque contre un car de footballeurs

  • A
  • A
Suisse : deux blessés légers après une attaque contre un car de footballeurs
Photo d'illustration : Selon la police du canton d'Argovie, les agresseurs seraient de "soi-disant fans du FC Sion".@ Richard Juilliart / AFP
Partagez sur :

Samedi soir, des footballeurs d'un club de Genève ont été pris à partie par des supporters de l'équipe adversaire.

Le car transportant les joueurs du club de football du Servette Genève (D2) a été attaqué samedi soir sur une aire d'autoroute près de Zurich par des "soi-disant" supporters du FC Sion (D1), faisant deux blessés légers, selon la police suisse.

Des jets de canettes. La vitre avant du car genévois, côté gauche, a été brisée, par des jets de canettes ou autres objets. "C'était très impressionnant", a relevé le capitaine genévois Tibert Pont, cité par le site internet du journal La Tribune de Genève, "nous avons frôlé le drame". Les chauffeurs des deux groupes ont été légèrement blessés, dans un incident survenu à 20h30. Le chauffeur du bus de Genève "a des coupures au visage mais rien de grave", a expliqué Tibert Pont sur son compte Twitter.

Pris à partie par des supporters de l'autre équipe. Les joueurs du Servette étaient sur le chemin du retour à Genève après s'être imposés plus tôt à Wil (nord) en Championnat (3-0). Selon La Tribune de Genève, ils venaient de descendre du véhicule pour effectuer quelques achats, et ont été "pris à partie par un groupe alors qu'ils remontaient dans le car". Selon la police du canton d'Argovie, les agresseurs seraient de "soi-disant fans du FC Sion", eux aussi sur le chemin du retour après avoir assisté à la victoire de leur équipe à Vaduz (1-0), au Liechtenstein, en Super League (D1). L'alcool aurait contribué à échauffer les esprits, mais la police a maîtrisé rapidement la situation.

Cet incident se produit dans un contexte tendu pour le football européen, après l'attentat à la bombe ayant visé le bus de Dortmund mardi et les affrontements entre supporters de Lyon et du Besiktas jeudi.