Suède : un élu Vert qui refusait de serrer la main aux femmes démissionne

  • A
  • A
Suède : un élu Vert qui refusait de serrer la main aux femmes démissionne
Pour l'élu suédois, serrer la main à une femme lui semblait trop "intime".@ MYKOLA LAZARENKO / AFP
Partagez sur :

Un élu Vert avait créé la polémique en Suède en affirmant ne pas serrer la main aux femmes, un geste qu'il considérait comme "vraiment intime". Mercredi, il a annoncé sa démission.

Un élu des Verts suédois qui avait refusé de serrer la main à une journaliste en invoquant sa foi musulmane a annoncé mercredi quitter la politique au vu de la polémique.

Un geste trop "intime". Yasri Khan, député suppléant de 30 ans, avait expliqué mardi lors d'un entretien avec une journaliste de la chaîne TV4 qu'il saluait les femmes en posant sa main droite près du cœur parce qu'il trouvait "vraiment intime" de leur toucher la main. Mais cette conviction, chez un homme qui est aussi secrétaire général de l'organisation Musulmans suédois pour la paix et la justice, est apparue intenable dans un parti qui prône le féminisme.

Un "cirque médiatique". Dans une tribune publiée par le site Internet d'information Nyheter24, Yasri Khan s'en est pris à ceux qui l'ont critiqué, sans détailler pourquoi il démissionnait de "toutes ses fonctions". "Dans le climat sociétal qui règne aujourd'hui je me demande si la politique est véritablement faite pour moi et si je veux servir de clown au cirque médiatique", a-t-il affirmé. Lundi, un Vert également musulman, Mehmet Kaplan, avait démissionné de son poste de ministre du Logement après qu'eut refait surface une vidéo de 2009 où il dénonçait les "ressemblances" entre les persécutions des juifs dans l'Allemagne nazie et le traitement des Palestiniens par Israël.