Sri Lanka : 500.000 habitants quittent leur logement après les inondations

  • A
  • A
Sri Lanka : 500.000 habitants quittent leur logement après les inondations
300.000 personnes ont dû se réfugier dans des centres d'hébergement d'urgence.@ ISHARA S.KODIKARA / afp
Partagez sur :

64 personnes ont péri dans les inondations qui touchent le Sri Lanka depuis près d'une semaine, tandis que 500.000 autres ont été contraintes de quitter leur logement.

Des habitants de Colombo fuyaient vendredi sur des canots pneumatiques et des radeaux de fortune la capitale sri-lankaise inondée après de nouvelles pluies qui ont contraint 500.000 personnes à quitter leur logement, tandis que le bilan dans le pays s'élève déjà à 64 morts.

Plus fortes pluies depuis 25 ans. Le Sri Lanka est touché depuis près d'une semaine par les plus fortes pluies enregistrées depuis un quart de siècle. Elles ont déclenché localement d'énormes glissements de terrain, ensevelissant les victimes parfois sous 15 mètres de boue. Plus d'une soixantaine de personnes ont trouvé la mort dans cette catastrophe et des dizaines d'autres sont portées disparues dans deux villages situés à une centaine de kilomètres de la capitale. Le président Maithripala Sirisena a exhorté la population à accueillir les sinistrés et à proposer argent et nourriture pour soutenir les plus en difficultés.

"Nous avons déjà reçu de l'aide de nos amis de la communauté internationale", a-t-il dit lors d'un discours télévisé. L'Inde a annoncé ainsi l'envoi de deux navires et d'un avion avec de l'aide d'urgence. "Nous demandons maintenant à chacun, citoyens, entreprises et ONG de nous aider à soutenir les victimes."

300.000 personnes dans des centres d'hébergement d'urgence. Selon le centre de gestion des catastrophes, 21 des 25 districts du pays ont été touchés tandis que 300.000 personnes ont dû se réfugier dans des centres d'hébergement d'urgence et 200.000 chez des proches. "Quelque 500.000 personnes ont dû quitter leur logement", a souligné le ministre des Finances Ravi Karunanayake. La pluie est encore tombée dans la nuit à Kegalle, entraînant de nouveaux glissements de terrain pour un bilan inconnu.