Somalie : au moins 14 morts dans l'attaque contre un hôtel à Mogadiscio

  • A
  • A
Somalie : au moins 14 morts dans l'attaque contre un hôtel à Mogadiscio
L'attaque aurait lieu dans un hôtel de Mogadiscio.@ TOBIN JONES / AMISOM / AFP
Partagez sur :

Une attaque est en cours contre un hôtel Mogadiscio, vendredi soir. Elle a été aussitôt revendiquée par les shebab somaliens.

Au moins 14 personnes ont été tuées vendredi dans l'attaque contre un hôtel du centre de Mogadiscio, la capitale somalienne, revendiquée par les insurgés islamistes somaliens shebab, a-t-on appris de source policière.

Attaque en cours. Cette attaque, visant l'hôtel SYL situé près du complexe ultra-sécurisé de la présidence somalienne, a été revendiquée par les insurgés islamistes somaliens shebab. "Des membres des moudjahidine ont lancé une attaque contre l'hôtel SYL près du palais présidentiel. L'attaque a débuté par un attentat-suicide et une fusillade s'en est suivie", a déclaré le groupe dans un bref communiqué posté sur son compte Instagram.

Des explosions et des tirs. Peu auparavant, le correspondant de l'AFP à Mogadiscio avait entendu deux très fortes explosions à quelques minutes d'intervalle, la première ayant détonné vers 17h45, heure française. "L'une des explosions a eu lieu près du Peace Gardens (un jardin public, ndlr) et l'autre près de l'hôtel (voisin) SYL. J'ai vu 12 civils tués, mais le nombre (de morts) pourrait être bien plus élevé", a déclaré Ibrahim Mohamed, un responsable de la police somalienne. 

Plusieurs attaques récentes. Les shebab ont déjà mené ces derniers mois des opérations similaires, lançant un véhicule piégé contre l'enceinte d'un hôtel avant d'y faire pénétrer un commando armé pour abattre la clientèle et le personnel à l'intérieur. En février 2015, une attaque très similaire à celle revendiquée vendredi par les shebab avait visé un autre hôtel de Mogadiscio, le Central Hotel, faisant plus de 20 morts. Un mois auparavant, en janvier 2015, c'était déjà l'hôtel SYL qui était visé par un attentat-suicide ayant fait cinq victimes.