Scène de cannibalisme en plein Miami

  • A
  • A
Scène de cannibalisme en plein Miami
La police de Miami sur les lieux de l'agression.@ CAPTURE NBCMiami
Partagez sur :

Un homme a été abattu par la police alors qu’il mangeait le visage d’un autre homme.

Une scène d’une rare violence a eu lieu à Miami dimanche après-midi sur un pont pour piétons. Un homme nu a été abattu par un policier alors qu’il était littéralement en train de dévorer le visage d’un autre homme.

"Il avalait des morceaux de chair"

Les détails donnés par un représentant de la police locale à NBCMiami sont glaçants : à l’arrivée de la police, "75% à 80% du visage de la victime manquait et l’agresseur était en train d’avaler des morceaux de chair", a raconté Armando Aguilar. Plusieurs témoins qui ont assisté à la scène ont tenté de mettre un terme à l'agression et ont prévenu les forces de l'ordre."Je lui ai dit de s'éloigner et ce type a juste continué à dévorer l'autre homme", a expliqué à WSVN-Fox 7 Larry Vega, évoquant une scène digne d'un film d'horreur "avec du sang partout".

La victime saignait abondamment du visage lorsque les secours sont arrivés. L’homme a été immédiatement transporté à l’hôpital où son état est jugé sérieux.

"Comme une bête sauvage"

L’officier de police arrivé en premier sur les lieux a dit à ses supérieurs avoir sommé l’homme d’arrêter. "Il s’est mis à grogner comme une bête sauvage et a continué à manger le visage de l’autre homme", a raconté le policier qui a alors décidé de tirer.

La hiérarchie du policier pense que ce dernier a sauvé la vie de la victime : sans son intervention "l’homme serait mort à l’heure qu’il est", a estimé Armando Aguilar.

Le syndrome de "délire agité" ?

Comment expliquer ce déchaînement de violence ? La police de Miami croit reconnaître dans le comportement hors du commun de l’agresseur les caractéristiques du syndrome de délire agité.

Ce trouble de la personnalité est généralement lié à une prise de drogue synthétique, peut-être un nouveau type de LSD. Il peut engendrer violence, décuplement des forces et hyperthermie. Le fait que l’homme était nu conforte bien cette thèse.  "Souvent quand on voit un homme qui a ôté tous ses vêtements et qui est devenu très violent, c'est le signe d'une crise de délire due à une surdose de drogue", a déclaré un membre de la police à la chaîne locale WSVN-Fox 7: "Les personnes qui en sont victimes ont l'impression que leurs organes brûlent à l'intérieur de leur corps".

Pour mener à bien son enquête, la police appelle les éventuels témoins à se manifester.