Sarkozy : "on a autre chose à faire que de belles photos"

  • A
  • A
Sarkozy : "on a autre chose à faire que de belles photos"
Partagez sur :

Barack Obama et Nicolas Sarkozy ont montré une unité sur les principaux dossiers internationaux, en cherchant à dissiper les doutes sur la qualité de leurs relations.

Le 65ème anniversaire du Débarquement était propice à l'affirmation de l'amitié franco-américaine. Les présidents Barack Obama et Nicolas Sarkozy ont montré une unité de vues sur les principaux dossiers internationaux. Les deux dirigeants ont marqué leur accord sur le nucléaire iranien et nord-coréen, la relance de la paix au Proche-Orient, mais confirmé leur divergence sur une intégration de la Turquie dans l'Union européenne.

Les deux dirigeants avaient multiplié les amabilités, auparavant, lors d'une conférence de presse à Caen. Leur rencontre officielle a cependant été relativement courte, comparée au temps passé en France par le président américain, arrivé vendredi soir et qui repart dimanche après-midi.

Barack Obama a expliqué la brièveté de son séjour en France par un "emploi du temps chargé". "Je ne demanderais rien de mieux que de pouvoir passer une semaine de loisirs à Paris, de pouvoir déambuler le long des quais de la Seine, d’emmener ma femme dans un resto sympa, pique-niquer dans les jardins du Luxembourg", a-t-il plaisanté.

"Vous croyez qu’on n’a pas autre chose à faire que de faire de belles photos sur papier glacé", a demandé Nicolas Sarkozy, visiblement agacé. "On est là pour travailler, obtenir des résultats", a ajouté le président français.

"Il y a une chose qui est pratique, c’est que le président Sarkozy parle plutôt vite, donc on peut en faire encore plus" a lancé le président américain pour détendre l’atmosphère.

Ecoutez le reportage à Caen de Jérôme Chapuis :


> DOSSIER - La tournée internationale d'Obama

> Michelle Obama visite la Tour Eiffel