Sahel : les otages seraient "en vie"

  • A
  • A
Sahel : les otages seraient "en vie"
@ CAPTURE D'ECRAN AL-JAZIRA
Partagez sur :

"Ce qui est sûr c'est que les otages sont en vie", a fait savoir le Premier ministre nigérien.

Les sept otages, dont cinq Français, enlevés par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) "sont en vie", a assuré le Premier ministre nigérien de transition Mahamadou Danda. Interrogé sur ce qui fondait cette certitude, il a ajouté : "il y a des contacts qui se font sur le terrain".

Enlevés depuis un mois

Aqmi a revendiqué le 21 septembre l'enlèvement cinq jours plus tôt sur le site d'une mine d'uranium du groupe français Areva à Arlit (nord du Niger) de cinq Français, d'un Togolais et d'un Malgache.

Les autorités françaises ont assuré qu'elles étaient prêtes à engager des pourparlers avec Aqmi pour obtenir la libération de ces otages.

Ils seraient au nord-est du Mali

Selon des sources maliennes et françaises, les otages sont détenus dans des collines désertiques du Timétrine, dans le nord-est du Mali, à une centaine de kilomètres de l'Algérie.

Parmi ces otages, la Française Françoise Larribe a peu de temps avant son enlèvement, subi une chimiothérapie, selon un de ses proches. Selon des intermédiaires qui ont rencontré ses ravisseurs, elle a un besoin urgent de soigner un cancer.