Rwanda : que sont devenus les enfants du génocide ?

  • A
  • A
Rwanda : que sont devenus les enfants du génocide ?
L'association Save The Children a aidé 40.000 enfants à retrouver des membres de leurs familles aorès le génocide de 1994, qui a tué au moins 800.000 personnes.@ Colin Crowley/Save the Children
Partagez sur :

20 ANS PLUS TARD - L’association Save The Children a aidé 40.000 enfants à retrouver leur famille après le génocide.

Photos de famille. En trois mois, le génocide rwandais de 1994 a provoqué la mort de 800 000 personnes, laissant des milliers d'enfants orphelins. A l’occasion des commémorations du 20ème anniversaire du génocide, l'association Save The Children est allée à la rencontre de familles que l’organisation avait aidé à réunir. Vingt ans plus tard, que sont devenus ces enfants, dont l’enfance a été bouleversée par le génocide ? Histoire d’une fratrie, celle de Floduard, Gloriose et Cyprien, photos à l‘appui. 

Floduard, de 15 à 35 ans

Floduard, 15 ans.

© Colin Crowley/Save the Children


Floduard n’avait pas seize ans lorsqu’il fut témoin du meurtre de ses parents, lors du massacre de 1994. Pour échapper au génocide, Floduard fuit avec ses deux frères. Après avoir été récupérée par les rebelles, la fratrie a sillonné le Rwanda pour retrouver des membres de leur famille, accompagné et aidé par  Save the Children.   

Floduard, à 35 ans

© Colin Crowley/Save the Children


Vingt ans plus tard, Floduard a regagné le village de ses parents, après avoir passé quelques années chez son oncle paternel avec son frère et sa jeune soeur, Gloriose. Il y a fondé une ferme, et est désormais père de trois enfants. 

Gloriose , de 5 à 25 ans

Gloriose, à 5 ans.

© Colin Crowley/Save the Children


Gloriose est la plus jeune sœur de Floduard. Elle avait cinq ans lors du génocide, et de la fuite de la fratrie. Récupérée par les rebelles tutsi, elle fut envoyée avec son autre frère dans un orphelinat à Byumba, au nord du pays. 

Après que Save the Children ait réuni la fratrie chez un oncle paternel, Gloriose est repartie vivre quelques années plus tard dans son village d’origine, où Floduard  avait construit a ferme. 

Gloriose, à 25 ans.

© Colin Crowley/Save the Children


Aujourd’hui, la jeune femme de 25 ans étudie l’agronomie à l’université de Busogo. Elle rêve d’obtenir son diplôme et un travail afin d’aider ses frères, et de participer à aux frais de scolarité de ses neveux et nièces. 

Cyprien, de 13 à 33 ans

Cyprien à l'âge de 13 ans

© Colin Crowley/Save the Children


Cyprien est le cadet de Floduard. Comme sa jeune soeur Gloriose, il est passé par l’orphelinat, avant de rejoindre son oncle. Deux ans plus tard, Cyprien et Gloriose ont déménagé dans la ferme de leur frère aîné Floduard. Cyprien vit désormais à 200 kilomètres de la ferme de son frère aîné, et est devenu mécanicien pour l’armée rwandaise. 

Cyprien à l'âge de 33 ans

© Colin Crowley/Save the Children


Regardez le récit de Franck Ferrand, vingt ans après le génocide rwandais :



Franck Ferrand : Vingt ans après le  génocide au...par Europe1fr
sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

PERSONA NON GRATA - Rwanda : pas de cérémonie pour l'ambassadeur français

RADIO - Rwanda: après avoir divisé, la radio réconcilie

POLÉMIQUE - Rwanda : finalement, la France sera représentée

ATTAQUE -  Kagame s'en prend encore à la France