Russie-Ukraine : une rencontre au sommet à La Haye

  • A
  • A
Russie-Ukraine : une rencontre au sommet à La Haye
Le ministre russe des Affaires étrangères à La Haye, aux Pays-Bas@ Reuters
Partagez sur :

INESPÉRÉ - Les ministres des Affaires étrangères russe et ukrainien discutent en marge du sommet sur le nucléaire à La Haye. Une première.

L'INFO. C'est la première fois que deux responsables russe et ukrainien se rencontrent, depuis le début de la crise en Crimée. La Russie a confirmé une information, indiquant que les deux ministres des Affaires étrangères échangeront en marge du sommet sur le nucléaire à La Haye.

Tête-à-tête. La rencontre entre les deux chefs de la diplomatie a lieu en tête-à-tête, comme le montre une photo de la porte-parole du ministère russe.



La Russie ne reconnaît pas le gouvernement ukrainien. Plus tôt dans la journée, Andrii Dechtchitsa, le ministre ukrainien, a indiquer espérer "rencontrer son homologue russe Sergueï Lavrov pour discuter comment nous pourrions résoudre pacifiquement" la crise.

Pourtant, il y a quelques semaines, Vladimir Poutine avait insisté sur le fait qu'il ne reconnaissait pas le gouvernement ukrainien par intérim.

La Russie au ban. Au même moment, le G7 spécial a débuté à La Haye. Les Etats-Unis, l'Allemagne, la Grande-Bretagne, la France, le Canada, le Japon et l'Italie se réunissent sans la Russie, pour discuter de la crise en Ukraine. Selon le spécialiste des relations internationales Philippe Moreau Desfarges, interrogé par Europe 1, "les pressions sur le G7 sont un mauvais coup pour la Russie".

Reste à savoir si les Sept puissants se mettront d'accord pour exclure à long terme la Russie du G8.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

OU EST LA VERITE - Manoeuvres à la frontière ukrainienne : la Russie dément

ACTU - Sanctionnée, la Russie riposte

GEOPOLITIQUE - La Crimée est officiellement russe

ANALYSE - Pour contrer la Russie, le G8, une arme de dissuasion massive ?