Russie : les médias américains "agents de l'étranger" bannis du Parlement

  • A
  • A
Russie : les médias américains "agents de l'étranger" bannis du Parlement
@ AFP
Partagez sur :

Les autorités américaines avaient décidé fin novembre d'interdire l'accès au Congrès à un média russe, provoquant la colère du Kremlin, qui a répliqué.

La chambre basse du Parlement russe, la Douma, a interdit mercredi l'accès à des médias américains classés "agents de l'étranger", en représailles au retrait de l'accréditation de la chaîne russe RT par le Congrès américain. Les députés russes ont voté à 413 voix contre une cette mesure, qui fait suite à la décision du ministère de la Justice mardi d'enregistrer sous cette dénomination controversée les radios Voice of America et Radio Free Europe/Radio Liberty, financées par le Congrès américain, ainsi que sept autres médias qui leur sont affiliés. 

En réaction à la décision américaine. Les autorités américaines avaient décidé fin novembre d'interdire l'accès au Congrès à RT, provoquant la colère du Kremlin, qui avait dénoncé une mesure "extrêmement décevante et infondée" et promis une réponse. Auparavant, le président russe Vladimir Poutine avait promulgué une loi permettant de classer tout média international opérant en Russie comme "agent de l'étranger", en réaction à l'obligation faite à la chaîne RT, contrôlée par l'Etat russe, de s'enregistrer sous cette appellation aux Etats-Unis. 

Vivement critiquée par les ONG Human Rights Watch et Amnesty International, la loi russe contraint notamment les entités concernées à donner des informations aux autorités sur les fonds qu'elles reçoivent de l'étranger et à préciser dans les documents qu'elles produisent qu'elles sont classés sous cette appellation.