Russie : des zones radioactives touchées

  • A
  • A
Russie : des zones radioactives touchées
Les feux de forêts dans la région de Ryazan@ REUTERS
Partagez sur :

4.000 hectares de régions polluées par Tchernobyl ont été touchés par les feux de forêt.

C’était l’une des craintes suscitées par les incendies. Des feux de forêt ont touché depuis juillet près de 4.000 hectares de zones de pollution radioactive, notamment dans l'ouest de la Russie pollué par la catastrophe de Tchernobyl, selon des données disponibles mercredi sur le site des services de surveillance des forêts.

La liste des zones touchées dans les "territoires les plus pollués" comprend notamment la région de Briansk, au sud-ouest de Moscou et à la frontière du Bélarus et de l'Ukraine, où 28 feux de forêt ont ravagé 269 hectares. Cette zone a été polluée par les retombées de la catastrophe nucléaire en 1986. Des secteurs proches de Moscou, comme les régions de Kalouga et Toula (200 km au sud-ouest et au sud de la capitale russe) sont également concernées. 173 et 44 hectares de terrains contaminés ont brûlé.

"Prendre des mesures d'urgence"

"Aucun changement et aucune radiation n'ont été relevés dans les résidus de combustion des incendies" dans ces régions, a assuré le ministère des Situations d'urgence.

"Toutes les autorités dans les zones polluées par des éléments radioactifs doivent prendre des mesures d'urgence", annonce le service de protection des forêts, citant notamment "la protection des populations dans les territoires touchés par les fumées" et "la détection des zones de transfert des matériaux radioactifs".

Le directeur adjoint du service de protection des forêts, Alexeï Bobrinski, a cependant affirmé qu'il n'y avait "pas de raison de paniquer". "Avec la fumée, une partie de la pollution va aller ailleurs, mais ce n'est pas une catastrophe car ce qui brûle est sur le dessus et l'essentiel des particules polluées sont dans les profondeurs", a-t-il assuré.