Russie : au moins 16 morts dans l'incendie d'un entrepôt à Moscou

  • A
  • A
Russie : au moins 16 morts dans l'incendie d'un entrepôt à Moscou
Photo d'illustration.@ DIMITAR DILKOFF / AFP
Partagez sur :

Selon les premiers éléments de l'enquête, les victimes seraient des migrants venus des anciennes républiques soviétiques.

Au moins 16 personnes ont trouvé la mort dans l'incendie d'un entrepôt à Moscou samedi matin, ont annoncé les autorités russes. 

Une pièce isolée. Les secours sont arrivés sur les lieux à 7h pour maîtriser l'incendie qui s'est déclaré dans cet entrepôt situé dans une zone industrielle au nord de la capitale russe et ont découvert les 16 corps, a rapporté l'agence officielle TASS, citant le ministère des Situations d'urgence. Alors qu'ils combattaient les flammes, les pompiers ont découvert "une pièce isolée par les flammes". Ils ont alors "abattu le mur de la pièce et découvert 16 corps", a ajouté l'agence. L'incendie a ravagé 200 mètres carrés de cet entrepôt et a été maîtrisé vers 9h d'après les autorités.

Des migrants. Les victimes sont probablement des migrants venus des anciennes républiques soviétiques, a indiqué une source des forces de l'ordre aux agences de presse russes, précisant que l'entrepôt appartenait à une imprimerie. La cause de l'incendie reste indéterminée. Une enquête a été ouverte pour déterminer s'il est d'origine criminelle ou le fruit d'une négligence.

Des incendies récurrents. Tous les ans, de nombreuses personnes périssent dans des incendies en Russie, qui souffre d'infrastructures en piteux état datant de l'ère soviétique et de mesures de sécurité laxistes. En décembre 2015, l'incendie d'un hôpital neuro-psychiatrique a fait 23 morts et 24 blessés dans le sud-ouest du pays. En avril 2014, huit personnes ont trouvé la mort dans un incendie qui a ravagé un centre de désintoxication pour drogués dans l'Altai, en Sibérie. En septembre 2013, 37 patients avaient péri dans l'incendie d'un hôpital psychiatrique dans le nord-ouest de la Russie. Et en avril de la même année, 38 personnes - en majorité des handicapés mentaux - avaient péri dans l'incendie d'un hôpital de la région de Moscou.