Rome : la gare centrale évacuée en raison d'une fausse alerte terroriste

  • A
  • A
Rome : la gare centrale évacuée en raison d'une fausse alerte terroriste
La gare de Termini, à Rome. (Archive)@ ANDREAS SOLARO / AFP
Partagez sur :

La gare de Termini a rouverte lundi soir après avoir été évacuée pour une alerte à la sécurité.

La gare centrale de Rome Termini a été rouverte lundi soir après une alerte à la sécurité, annonce la compagnie nationale de chemins de fer FS. L'évacuation avait été ordonnée par la police ferroviaire à la suite de témoignages faisant état de la présence d'un homme peut-être armé d'un fusil. "Un homme armé signalé à la police ferroviaire à Rome Termini. La zone des voies évacuée", a annoncé Ferroviere dello Stato sur son compte Twitter peu après 20h.

Peu après, des médias italiens ont publié une image de caméra de surveillance montrant un homme en pantalon noir, veste bleue et casquette blanche, avec à la main un objet ressemblant à un fusil, pointé vers le sol. Selon les médias, il a été signalé par une passagère dans le métro trois stations avant celle de Termini, puis dans la gare de Termini, avant d'être arrêté environ une heure plus tard, un fusil en plastique à la main, alors qu'il descendait d'un train régional à Anagni, à 60 km au sud-est de Rome. L'arme serait en fait factice.

Des milliers de passager. La gare de Termini est la plus grande d'Italie et accueille chaque jour des milliers de passagers. Sur les réseaux sociaux, certains ont publié des photos de l'évacuation ou de passagers bloqués dans des trains arrêtés en amont de la gare.

Cible de l'EI. Rome est l'une des villes européennes récemment désignée comme une cible par les vidéos de propagande de l'organisation Etat islamique (EI). L'alerte s'est produite quelques heures après l'arrivée dans la capitale italienne du président iranien Hassan Rohani, qui avait dû reporter un précédent voyage en raison des attentats du 13 novembre à Paris et Saint-Denis.