RÉCIT - Samedi soir, 22 heures, Londres bascule dans la terreur

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

À peine remis de l'attentat de Manchester, le Royaume-Uni a été frappé en plein cœur, dimanche soir à Londres. Deux sites touristiques et festifs ont cette fois été pris pour cible. 

RECIT

C'était un samedi soir comme les autres, dans une capitale britannique à peine remise de l'attentat de Manchester. Et peu après 22 heures, Londres a basculé dans la terreur. Stations de métro fermées, fêtards enfermés dans les bars, scènes de panique, sirènes hurlantes, fusillade en pleine rue : London Bridge et Borough Market, deux sites touristiques et festifs jouxtant le centre de la ville, ont viré de la fête au cauchemar. 

Une camionnette blanche. Selon un scénario rappelant des attaques survenues ces derniers mois à travers l'Europe, une camionnette blanche a d'abord foncé dans la foule sur le pont de London Bridge, renversant une demi-douzaine de personnes et faisant "plusieurs victimes", selon la police. "J'étais du côté sud du pont et j'ai vu un van qui roulait du mauvais côté de la route. Je me suis dit qu'il avait un problème de frein tellement il allait vite", a raconté un témoin, Eric, auprès de la BBC. Selon une journaliste britannique présente sur place, la camionnette roulait à environ 80 km/h. Elle a ainsi parcouru plusieurs dizaines de mètres. 

Ils ont sorti des couteaux, ils étaient déchaînés

"J'ai vu trois personnes sortir du van. Ils se dirigeaient vers les personnes qu'ils avaient failli écraser et ils leur donnaient des coups de pieds, des coups de poing. Ils ont sorti des couteaux, ils étaient déchaînés", a poursuivi Eric. La camionnette folle ayant fini par s'encastrer dans la clôture entourant la cathédrale de Southwark sur la rive sud de la Tamise, non loin du pub The Barrowboy & Banker, les terroristes se sont engouffrés dans plusieurs bars et restaurants des ruelles de Borough Market, très fréquentées le week-end. "Un homme avec un couteau est entré en courant dans mon restaurant", a témoigné Alex, serveur dans l'un de ces établissements. "Il s'est mis à crier, et avec son couteau, il a balancé par terre tout ce qu'il y avait sur les tables... Alors j'ai couru à l'arrière, j'ai sauté derrière un mur pour aller me cacher dans une grande poubelle. Les rues étaient bloquées, donc je n'ai pas bougé. Et là, j'ai entendu des tirs, ces cris, des gens pleurer." 

"Baissez-vous, baissez-vous". Les terroristes portaient des vestes explosives factices, destinées à effrayer les Londoniens. Mais certains leur ont tout de même opposé une farouche résistance, tentant de les maîtriser en les frappant avec des chaises. Des vidéos partagées sur les réseaux sociaux montrent ensuite la police entrer dans les pubs pour sommer, sans ménagement, les clients de se coucher sous les tables, en hurlant : "baissez-vous, baissez-vous". Les trois assaillants ont été abattus lors d'une fusillade avec les forces de l'ordre à 22h16, à l'extérieur du Wheatsheaf, un pub datant du XIXème siècle au coin du marché de Borough.