Raul Castro réélu pour cinq ans à la tête du PC cubain

  • A
  • A
Raul Castro réélu pour cinq ans à la tête du PC cubain
Fidel et Raul Castro mardi lors de la réélection de la direction du PC cubain.@ WWW.CUBADEBATE.CU / ISMAEL FRANCISCO / ACN / AFP
Partagez sur :

La direction du PC cubain a été renouvelée mardi. Aucune nouvelle tête n'y figure. 

Le président cubain Raul Castro effectuera un deuxième mandat de cinq ans à la tête du Parti communiste, dont la direction ne change pas, a annoncé mardi le parti unique au terme de son congrès.

Pas de nouvelle tête. Le PC cubain a annoncé que Raul Castro avait été réélu au poste de premier secrétaire tandis que José Ramon Machado Ventura, 85 ans, était maintenu à celui de deuxième secrétaire. Aucun jeune n'a accédé à la direction du parti lors de ce congrès. Raul Castro compte se retirer de la présidence de l'Etat en 2018 et l'on ignore si de ce fait il restera à la tête du PC pendant la totalité de son nouveau mandat de cinq ans.

Fidel Castro évoque sa mort. Agé de 84 ans, Raul Castro, ministre de la Défense de 1959 à 2008, a pris les rênes du PC cubain en avril 2011. Il a succédé à son frère aîné Fidel à la présidence cubaine en 2008. Prenant la parole à la clôture du congrès du parti, Raul Castro a souligné que cette réunion, dont la prochaine aura lieu dans cinq ans, était la dernière conduite par les dirigeants historiques de la révolution. "Ce septième congrès est le dernier mené par la génération historique", a-t-il dit. Lors de la cérémonie de clôture, Fidel Castro, 89 ans, qui était présent, a été ovationné par les congressistes. Le "comandante" a fait allusion à la mort, disant: "Bientôt, j'aurai 90 ans... Bientôt, il m'arrivera ce qui arrive à tout le monde..."

Nombre limité de mandats ? A l'ouverture du congrès samedi, Raul Castro a proposé l'instauration de limites d'âge et de limites du nombre de mandats pour les hauts dirigeants du parti. Il a toutefois précisé que ces changements ne se feraient pas dans la précipitation car le pays adopte une approche méthodique en matière de réformes.