Qui sont les jésuites ?

  • A
  • A
Qui sont les jésuites ?
Le pape François est le premier jésuite à devenir souverain pontife.@ REUTERS
Partagez sur :

3’CHRONO - Le pape est issu de cet ordre qui a une place à part au sein de l’Église.

Jorge Bergoglio n’est pas seulement le premier pape originaire du continent américain. Il est aussi le premier jésuite à être élu au Saint-Siège. Fondé en 1534, cet ordre, également connu sous le nom de Compagnie de Jésus, est connu pour sa rigueur intellectuelle. Pour les jésuites, dont les relations avec le Vatican ont été parfois difficiles, l’élection du pape François est une revanche.

> Enquête : Le pape et la dictature argentine

ignace de loyola

© MAXPPP

Un ordre créé par Ignace de Loyola. L’Espagnol Ignace de Loyola fonde l’ordre en 1534 avec sept étudiants, à Paris. Connu sous le nom de Compagnie de Jésus, cet ordre est organisé sur un modèle militaire. Il est approuvé par le pape Paul III en 1540, rappelle le Wall Street Journal. La Compagnie de Jésus compte actuellement environ 20.000 membres dans le monde, tous des hommes.

> On a vérifié : a-t-il le bon profil ?

Des religieux intellectuels. "Les jésuites se distinguent par une formation intellectuelle poussée", rappelle dans Le Nouvel Obs Hervé Yannou, historien et spécialiste de la papauté. "Il a fallu 15 ans d’études à Jorge Bergoglio pour devenir pleinement jésuite", indique-t-il. Au menu de cette formation : de la théologie, bien sûr, mais aussi de la philosophie et de la psychologie. Sur certains sujets, les jésuites sont considérés comme étant à l'avant-garde de l'Église. Ils sont ainsi "parmi les plus en pointe dans la lutte contre le sida, notamment en Afrique", note Frédéric Mounier, correspondant de La Croix à Rome, sur Europe 1.

georgetown

© REUTERS

> Son portrait... vu de Google

Un ordre puissant. Les jésuites sont influents, à tel point que leur chef est parfois surnommé le "pape noir". Dans le monde entier, ils contribuent à la formation des élites dans leurs établissements, comme la prestigieuse université de Georgetown, à Washington. Ces religieux qui vivent en ville, et non dans un monastère, sont aussi très présents au Vatican. Federico Lombardi, le porte-parole du Saint-Siège, fait ainsi lui-même partie de la Compagnie de Jésus.

lombardi 930

© Reuters

L’allégeance au pape. Autre spécificité des jésuites, leur fidélité toute particulière au souverain pontife. En plus des traditionnels vœux de chasteté, obéissance et pauvreté, les jésuites en prononcent un quatrième, d’obéissance au pape, résumé par la formule "perinde ac cadaver", "comme un cadavre". Mais les relations de la Compagnie de Jésus avec le Saint-Siège, inquiet de la rivalité des jésuites, ont parfois été tendues. L’ordre a même été dissout par Rome en 1773, avant d’être rétabli en 1814. Plus récemment, des tensions ont rendu compliquées les relations entre l’ordre et le pape Jean Paul II.

> "Jean Paul Ier" et "François tout court" : pourquoi ?