Qui sont ces identitaires qui repoussent les migrants en Méditerranée ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Les militants d'extrême-droite qui ont affrété un bateau pour repousser les migrants en Méditerranée sont bloqués mardi matin au large de la Tunisie, où un puissant syndicat s'est mobilisé pour empêcher leur ravitaillement.

Ils sont Allemands, Français, Italiens, sont jeunes, souriants. Cet été, ils se sont offert un bateau de 40 mètres de long pour "défendre l'Europe". Avec ce navire loué à Djibouti grâce à un financement participatif, ces jeunes hommes ambitionnent notamment de perturber l'action des ONG, présentes en Méditerranée, qui viennent en aide aux migrants.

Les ONG directement menacées. Ces ONG, ils les traquent et les interpellent directement par message radio. Samedi dernier, voici ce qu'ils ont adressé à l'équipage de l'Aquarius, le bateau utilisé par Médecins sans frontière au large des côtes libyennes  "Nous vous demandons de quitter la zone des secours. Vous encouragez les trafiquants d'êtres humains, vous leur faîtes gagner des milliards. Nous allons vous surveiller. Le temps où personne ne voyait ce que vous faites est terminé !"

Une "mission" mise à mal. Ces anti-migrants visent également les passeurs et leurs bateaux qu'ils promettent de renvoyer vers la Libye. Une promesse contraire au droit maritime, et qui semble difficile à tenir matériellement. L'épopée des identitaires tourne d'ailleurs au chemin de croix. Bloqués plusieurs jours par l'Egypte au Canal de Suez, interpellés puis relâchés par les Chypriotes, indésirables en Grèce et en Italie, repoussés par les pêcheurs en Tunisie, ils pourraient être contraints d'abandonner leur mission, faute de ravitaillement.