Qu’est-ce que le wahhabisme ?

  • A
  • A
Qu’est-ce que le wahhabisme ?
@ AFP
Partagez sur :

TROIS QUESTIONS A… – Alors que l’Arabie saoudite wahhabite a exécuté un haut dignitaire chiite, Europe1.fr revient sur l’origine et l’idéologie de cette mouvance de l’islam sunnite.

En exécutant 47 personnes condamnées pour "terrorisme", dont un dignitaire chiite, figure de la contestation contre la dynastie en place, Ryad n’a pas dérogé à sa réputation d’Etat ultra-autoritaire où aucune contestation n’est tolérée.

Depuis un peu moins de cent ans, ce royaume prône et applique une  mouvance radicale de l’islam : le wahhabisme. Mathieu Guidère, islamologue, professeur à l'université de Toulouse-2, spécialiste du monde musulman et du terrorisme, nous explique son origine et son idéologie.

D’où vient le wahhabisme ?
Le wahhabisme est un courant islamique né au 18ème siècle.  Il est l’ouvre du théologien et ouléma Mohamed Ben Abd Al Wahhab, qui a vécu de 1743 à 1792. Ce théologien s’est inspiré d’un courant qui existait depuis le 14ème siècle, le salafisme. Puis c’est à partir de ce courant déjà rigoriste que Mohamed Ben Abd Al Wahhab a fondé le wahhabisme que nous connaissons aujourd’hui.

Grâce à une alliance entre Mohamed Abd Al Wahhab, et le chef tribal, Mohammed Ibn Saoud, la mouvance a commencé à se développer. Les deux chefs ont créé une coalition pour réformer l’Arabie et ont fondé le premier royaume saoudien à la fin du 18ème siècle. Mais ils ont été vaincus par l’Empire Ottaman. Quarante ans plus tard, cette même alliance a alors bâti le deuxième royaume saoudien. Là encore, le royaume a été détruit, cette fois par les Égyptiens. Il faut ensuite attendre 1932 pour que, de nouveau, l’alliance entre les wahhabites – descendants de Mohammed Ben Abd Al Wahhab - et les descendants de Mohammed Ibn Saoud, se mette en place et fonde l’Etat saoudien tel qu'il existe en 2015.

Entendu sur Europe 1
Le wahhabisme est donc le pendant pratique applicatif du salafisme

Quelle est la différence avec le salafisme ?

Le wahhabisme se différencie par l’application stricte de la charia. Le salafisme envisage éventuellement d’avoir une vie spirituelle, comme la vie du prophète, mais n’envisage pas la vie pratique. Le wahhabisme, lui, envisage à la fois une conformité de la doctrine à l’époque du prophète, et de la pratique de la charia et de la pratique religieuse comme à l’époque du prophète. Le wahhabisme est donc le pendant pratique applicatif du salafisme.

Quelle idéologie prône-t-il ?
 Le wahhabisme est un courant islamique qui veut revenir aux sources de l’islam, c’est-à-dire qui veut que les musulmans vivent comme les musulmans vivaient au 1er siècle de l’islam. C’est donc un mouvement revivaliste, passéiste, rigoriste, qui s’appuie sur une interprétation littérale du Coran et de la tradition prophétique. Il vise à remettre une société en place musulmane, selon les  premiers principes de la religion.

Depuis la création du royaume saoudien en 1932, le wahhabisme a connu deux phases de modernisation. Jusqu’à la Seconde Guerre mondiale et la signature du pacte du Quincy  - entre le roi Ibn Saoud et le président américain Franklin Roosevelt – le wahhabisme est dit "primitif", c’est-à-dire traditionaliste, et qui prône un retour vers soi, vers la spiritualité.  Et depuis cette alliance, il y a une application du wahhabisme à la vie sociale. Et c’est après le boom pétrolier des années quatre-vingt que l’Arabie saoudite introduit une dimension missionnaire dans  le wahhabisme, qui va prôner ce courant de l’islam au-delà de l’Arabie.