Quelle chanson pour remplacer God Save The Queen avant les matches ?

  • A
  • A
Partagez sur :

Après le débat de mercredi au Parlement britannique, les propositions pour remplacer God Save The Queen ne manquent pas. Pour Alex Taylor, beaucoup d'entre elles sont farfelues.

Les Anglais pourraient ne plus chanter God Save The Queen avant les matches sportifs, après un débat mercredi à la Chambre des Communes. Pour le journaliste Alex Taylor, l'hymne britannique est effectivement un peu... "boring", c'est-à-dire ennuyeux. Le problème, c’est que l’Ecosse et le Pays de Galles ont leurs propres hymnes que l’on entend avant les matches, tandis que les Anglais continuent à se coltiner God The Save The Queen. Le Parlement a donc lancé le débat : il faut trouver un hymne purement anglais. 

Quelles alternatives ? Le débat a explosé sur la tweetosphère hier, avec des propositions farfelues, comme le générique de la série Benny Hill ou We Are The Champions, de Queen. Les deux candidats les plus sérieux sont Pomp et circumstance d’Elgar et Land of Hope and Glory, "terre d’espoir et de gloire", eux aussi quelques peu ennuyeux pour Alex Taylor. Il y a également, selon l'éditorial du Times de jeudi, un hymne qui provoque des frissons : Jerusalem sur un poème de William Blake, une idée farfelue aussi selon laquelle Jésus a séjourné avec son oncle en Angleterre.

La polémique est aussi politique : face à la proposition du travailliste Toby Perkins, le député conservateur Jacob Rees-Mogg estime que les hymnes individuels sont des "facteurs de désunion pour le pays". Malgré cette intervention, la proposition a été retenue et sera maintenant proposée en deuxième lecture en mars. Toutefois, si elle n'est pas soutenue par le gouvernement conservateur, elle ne devrait pas pouvoir déboucher sur une loi en bonne et due forme.

Quelle est la réaction de la Reine ? "No comment" habituel, mais sa cousine a laissé fuiter dans la presse que sa Majesté trouve la proposition "rude", impolie. A noter également que si les Britanniques votent pour le Brexit - la sortie de l'Union européenne - l’Ecosse s’en ira tout de suite et on risquera d’entendre l'hymne anglais dans d’autres arènes que Wembley et Twickenham.