Que reste-t-il du clan Kadhafi ?

  • A
  • A
Que reste-t-il du clan Kadhafi ?
@ REUTERS
Partagez sur :

Un mois après la mort de Mouammar Kadhafi, ses héritiers sont toujours dispersés. Ou morts.

Il a été décapité mais il survit. Près d’un mois après la mort de Mouammar Kadhafi en Libye, l’arrestation de Seif al- Islam samedi dans le sud de la Libye, relance les interrogations sur le clan de l’ex-dictateur libyen. Lesquels de ses enfants sont-ils encore vivants ? Que deviennent ceux parvenus à fuir le pays ? Europe1.fr fait le point sur une famille décimée.

Seif al-slam Kadhafi. La cavale du deuxième fils de Mouammar Kadhafi, entamée le 21 août dernier, a pris fin samedi dernier. L’ancien dauphin du guide libyen a été capturé à Zenten, dans le sud du pays.

Sous le coup d’un mandat d’arrêt de la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye pour crimes contre l’humanité depuis le 27 juin, il sera finalement jugé en Libye.

19.11 Seïf al-Islam  930x620

© Reuters

"Il sera jugé d'après les lois libyennes pour ses crimes", a affirmé le ministre libyen de l'Information Mahmoud Chammam.

Une décision qui suscite cependant des inquiétudes quant aux conditions de son procès.

Le procureur de la CPI Luis Moreno-Ocampo a ainsi annoncé samedi qu'il allait se rendre sur place dans une semaine pour discuter du dossier Seif al-Islam.

Saadi Kadhafi. Le troisième fils de Mouammar Kadhafi est réfugié au Niger depuis le mois d’août. Le ministre des Affaires étrangères nigérien, Mohamed Bazoum, a déclaré que son pays était prêt à des discussions avec le Conseil National de Transition (CNT) libyen concernant Saadi Kadhafi.

22.08 saadi kadhafi

Celui qui a toujours rêvé d’être footballeur n’a pas le statut de réfugié politique. Ce fils de l'ex-dirigeant libyen est cependant sous le coup d'une résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies l’empêchant de voyager.

Les exilés algériens. La veuve de Kadhafi, Safia et trois de ses enfants coulent des jours paisibles dans une villa de l’ouest d’Alger depuis le 28 août, selon le journal El Watan.

Il s’agit de l’aîné de la fratrie, Mohamed qui dirigeait l’organisme des télécommunications, Hannibal – l’habitué des rubriques faits divers des journaux européens – et Aïcha qui a donné naissance à une petite fille en Algérie.

aIcha Kadhafi fille reuters 930620 30.08.11

© REUTERS

"Ils sont partis avec beaucoup d’or et des millions, voire des milliards de dollars", précise l’ambassadeur de Libye en Suisse, Sliman Bouchuiguir au journal algérien, Les Dernières Nouvelles d’Algérie.

L’Algérie qui avait affirmé les avoir acceptés sur son sol "pour des raisons strictement humanitaires" a récemment demandé aux héritiers du dictateur de faire profil bas. Le clan est prié de ne plus faire de déclaration publique.

Peuvent-ils être extradés vers la Libye ? Rien n’est moins sûr.

"Alger doit s’assurer qu’ils ne seront pas victimes d’une justice pour le moins expéditive. Quand on voit le sort réservé à Mouammar Kadhafi, rien ne le garantit", observe Fayçal Metaoui, journaliste d’El Watan dans le quotidien suisse Le Temps.

Enfin, le clan pourrait décider de s’exiler à nouveau vers le Venezuela, l’Afrique du Sud, le Nord-Soudan ou en Croatie où Safia a des attaches familiales, précise Le Temps.

La fratrie décimée.  Trois frères de Seif al-Islam ont été tués pendant le conflit. Seif al-Arab a péri dans un bombardement de l’Otan le 30 avril. Ses trois enfants, les petits-enfants de Mouammar Kadhafi, Seif (2 ans), Carthage (2 ans) et Mastoura (4 mois) ont également été tués.

Khamis, bras armé du régime et benjamin de la fratrie, est mort dans des combats le 29 août à Tarhouna, 90 km au sud-est de Tripoli. Il  commandait une unité d'élite des forces libyennes.

Mouatassim, médecin et militaire de carrière, a été tué le 20 octobre après son arrestation à Syrte. Il a été enterré près de son père.

Le chef du clan.  Il repose désormais dans un lieu tenu secret, quelque part au milieu du désert libyen. Le colonel Kadhafi a été tué le 20 octobre à Syrte dans des circonstances controversées. Des témoignages et des vidéos évoquent l’hypothèse d’une exécution sommaire.

21.10 Kadhafi mort Libye. 930620

© REUTERS

L’autopsie réalisée a conclu que l'ancien dirigeant avait été tué d'une balle dans la tête lors d'un échange de tir sur le chemin de l'hôpital.La famille Kadhafi a d’ailleurs porté plainte pour "crime de guerre" auprès de la Cour pénale internationale de La Haye.