Quand les grands de ce monde jouent à un jeu vidéo

  • A
  • A
Quand les grands de ce monde jouent à un jeu vidéo
Au sommet sur la sécurité nucléaire de La Haye, les dirigeants présents ont participé à un jeu interactif.@ REUTERS
Partagez sur :

GEEKS - Réunis à La Haye, une vingtaine de chefs d'Etat ont participé à un jeu interactif pour sauver le monde. Avec succès.

L'INFO. Ils ont sauvé le monde d'une attaque nucléaire... dans un jeu vidéo. Réunis à La Haye pour le sommet sur la sécurité nucléaire, une vingtaine de chefs d'Etat et de gouvernement, dont Barack Obama et Angela Merkel, ont participé à un jeu interactif pour résoudre, ensemble, un scénario de crise, raconte Le Figaro. Déjà rentré à Paris, François Hollande n'y a pas participé.

La menace d'une bombe nucléaire. Le principe du jeu ? Répondre à des questions portant sur un scénario qui fait froid dans le dos, interprété par des acteurs dans une série de petites vidéo : un groupe terroriste international a détourné des matières fissiles et menace de fabriquer une bombe atomique pour frapper le centre financier d'une grande métropole occidentale non identifiée, indique The Telegraph.

Un test réussi. Pour résoudre la crise, chaque chef d'Etat, armé d'une tablette tactile, a dû répondre à des questions à choix multiples, en temps limité. Les réponses ont été ensuite présentées au groupe, de façon anonyme, et discutées. Le test a été réussi haut la main : d'après Le Figaro, les participants au sommet ont résolu la crise en quelques minutes. 

Obama ravi. Barack Obama, qui a pu compter sur le soutien de sa conseillère à la sécurité nationale pour faire ses choix, a apprécié cette approche pas très conventionnelle, proposée par le Premier ministre hollandais, Mark Rutte. En revanche, Angela Merkel a peu goûté ce jeu qui constitue une grande première à un tel niveau.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

DISCRIMINATION - Pas de serveuses au sommet de la sécurité nucléaire

MAUVAIS GOÛT - Un journal belge s'excuse après un montage d'Obama en singe