Quand la mère de Bill Gates le forçait à rencontrer Warren Buffett

  • A
  • A
Quand la mère de Bill Gates le forçait à rencontrer Warren Buffett
@ FREDERIC J. BROWN / AFP
Partagez sur :

Les deux hommes sont aujourd’hui des amis très proches, ayant beaucoup fait pour la philanthropie.

C’était en 1991. A l’époque une petite société du nom de Microsoft commence à faire de l’ombre au géant IBM. Son patron n’a que 31 ans et s’appelle Bill Gates. En juillet de la même année, le génie de l’informatique reçoit un coup de fil de sa mère qui le somme de venir dans leur maison de campagne de Canal Hood : des invités de marque sont présents.

"Warren serait intéressant, a insisté ma mère"

C’est ainsi que Bill Gates raconte sur son blog Gatesnotes.com, comment il a croisé le chemin du milliardaire Warren Buffett. Ce ne sera pas ce week-end-là. Bill Gates a trop de travail pour faire le déplacement, racontent nos confrères des Echos, qui ont repéré l’histoire.

"Warren serait intéressant, a insisté ma mère", écrit le Bill Gates sur son blog, "mais je n'étais pas convaincu. Il ne fait qu'acheter et vendre des bouts de papier. Cela n'a pas de valeur ajoutée réelle. Je ne pense pas que nous ayons beaucoup en commun", rétorque-t-il alors à sa mère. A l’époque, Warren Buffett est réputé pour avoir acheté un conglomérat pour en faire une société d'investissement : Berkshire Hathaway. C’est ainsi qu’il a construit sa fortune.

"Il continue à manger ce qu'il aimait quand il avait six ans"

Finalement les deux hommes se rencontrent et contrairement aux attentes de Bill Gates, il tombe sous le charme du milliardaire qui l’initiera à la philanthropie. Les deux hommes d’affaires deviennent amis et se voient régulièrement.

Sur son blog, l'ex-patron de Microsoft (il se consacre désormais à sa fondation humanitaire) raconte d’ailleurs quelques anecdotes du quotidien. "Une chose qui est surprenante chez Buffett, c'est qu'il continue à manger ce qu'il aimait quand il avait six ans. Il mange principalement des hamburgers, des glaces et boit du Coca-Cola (c'est une raison pour laquelle c'est très amusant de dîner avec lui)".

"J’ai appris énormément de choses de Warren"

Avec les années, les deux hommes sont devenus très proches. "Sur mon téléphone au bureau, pendant longtemps  je n’ai eu que deux numéros en numérotation rapide : ma mère et Warren", écrit l'ancien PDG de Microsoft. Il confie aussi que dans les situations difficiles il se demande à chaque fois ce que ferait Warren Buffett s’il était à sa place.

Et de conclure : "J’ai appris énormément de choses de Warren ces 25 dernières années. Mais la  chose la plus importante qu’il m’a enseignée, c’est combien l’amitié est la seule chose qui compte".