Qatar : décès d'un Indien employé sur un chantier du Mondial 2022

  • A
  • A
Qatar : décès d'un Indien employé sur un chantier du Mondial 2022
@ AFP/HO/QATAR SUPREME COMMITTEE FOR DELIVERY AND LEGACY
Partagez sur :

Un travailleur indien employé sur l'un des chantiers du Mondial 2022 de football au Qatar est décédé d'une crise cardiaque, a annoncé le comité d'organisation.

Jaleshwar Prasad, 48 ans, s'est senti mal mercredi alors qu'il travaillait sur le chantier du stade Al Bayt, au nord de Doha. Il a reçu les premiers secours sur place avant de décéder plus tard à l'hôpital, selon un communiqué du comité diffusé tard samedi. Le Qatar est sous les critiques pour les conditions des travailleurs étrangers employés sur les chantiers du Mondial.

Des abus ? Ses détracteurs affirment que 1.200 travailleurs sont déjà morts sur ces chantiers, ce que démentent avec véhémence les autorités de ce riche petit pays gazier du Golfe. Dans un rapport publié en mars, Amnesty international a accusé le Qatar d'abus envers les travailleurs des chantiers du Mondial.

5.100 travailleurs étrangers sont employés. Gianni Infantino, qui visitait le Qatar pour la première fois dans ses nouvelles fonctions de patron de la FIFA, a une nouvelle fois écarté le 22 avril l'hypothèse d'un retrait de la compétition à cet État: "Evidemment, la Coupe du monde aura lieu au Qatar en 2022", a-t-il déclaré. L'attribution de l'organisation du Mondial-2022 au Qatar, décidée fin 2010, fait polémique depuis le début. Quelque 5.100 travailleurs étrangers sont employés actuellement sur les chantiers du Mondial, un chiffre qui doit atteindre les 36.000 d'ici 2018.