Procès Cosby : le jury suspend de nouveau ses délibérations, jusqu'à mercredi

  • A
  • A
Procès Cosby : le jury suspend de nouveau ses délibérations, jusqu'à mercredi
Une fois le verdict rendu par le jury, il appartiendra au juge de fixer la peine, vraisemblablement dans un délai de deux à trois mois.@ DON EMMERT / AFP
Partagez sur :

Accusé d'avoir abusé d'une femme en 2004, à son domicile, Bill Cosby affirme que la relation était consensuelle.

Le jury du procès de l'acteur américain Bill Cosby a de nouveau suspendu ses délibérations mardi soir, après 15 heures de huis clos sur deux jours, et reprendra ses travaux mercredi matin. Réuni entre 10h00 et 21h00 environ mardi, le jury n'est pas encore parvenu à se déterminer sur le sort du comédien de 79 ans, jugé depuis le 5 juin.

Une relation consensuelle selon lui. Accusé d'avoir abusé d'Andrea Constand, en 2004, à son domicile de la banlieue nord de Philadelphie, Bill Cosby affirme que la relation était consensuelle. Elles sont plus de soixante femmes, au total, à lui imputer une agression sexuelle ou un viol, sur une période couvrant plusieurs décennies. Le dossier Constand est le seul pour lequel les faits n'étaient pas prescrits pénalement. Lesté de ces accusations, Bill Cosby a déjà perdu, il y a plusieurs années, son aura de père idéal de l'Amérique.

Séduisant mais manipulateur. Avec le Cosby Show (1984-1992), série télévisée à grand succès qui mettait en scène, pour la première fois aux Etats-Unis, des personnages noirs et aisés, Bill Cosby était devenu célèbre dans le monde entier. Le verdict désormais attendu mercredi conclura un procès lors duquel plusieurs témoins ont dépeint un homme à l'image séduisante mais au caractère manipulateur, jouant de sa notoriété pour s'en prendre à des femmes.

Jusqu'à 30 ans de prison. S'il est reconnu coupable des trois chefs d'accusations retenus contre lui (pénétration sans consentement, en état d'inconscience de la victime et après avoir administré des médicaments), Bill Cosby risque, en théorie, jusqu'à 30 ans de prison. Même condamné, Bill Cosby pourrait tout de même échapper à la prison, car la loi de Pennsylvanie ne fixe pas de peine minimum, a rappelé la porte-parole du procureur du comté de Montgomery, interrogée par l'AFP.

Une fois le verdict rendu par le jury, il appartiendra au juge de fixer la peine, vraisemblablement dans un délai de deux à trois mois.