Prise d'otages à Bamako: 138 personnes retenues selon le groupe hôtelier

  • A
  • A
Prise d'otages à Bamako: 138 personnes retenues selon le groupe hôtelier
Partagez sur :

Le groupe hôtelier a annoncé vendredi après-midi que "125 clients et 13 employés" étaient toujours présents dans cet hôtel, théâtre d'une prise d'otages.

Selon le groupe hôtelier Redizor basé à Londres, "125 clients et 13 employés toujours" sont toujours dans l'hôtel Radisson de Bamako au Mali vendredi après-midi alors que les forces spéciales maliennes ont donné plus tôt dans la journée l'assaut contre l'établissement, théâtre d'une prise d'otages.

"Selon nos toutes dernières informations, 125 clients et 13 employés sont toujours dans l'immeuble" de l'hôtel Radissson Blu de Bamako, a indiqué le groupe dans un communiqué diffusé à 12H45 GMT. Une porte-parole du groupe a confirmé à 13H50 GMT que ces informations étaient toujours valides.

Trois otages tués. De nombreux étrangers se trouveraient à l'intérieur de l'hôtel. Les forces maliennes ont "pu libérer une dizaine de personnes", a affirmé à l'AFP le porte-parole du ministère malien de la Sécurité intérieure et 80 personnes auraient été libérées, selon la télévision publique locale. "Trois otages ont été tués", a indiqué ce porte-parole, précisant que les nationalités étaient en cours de vérification. 

Le GIGN français se rend sur place. Une quarantaine de gendarmes d'élites français, le GIGN, se rendent par ailleurs à Bamako pour venir en aide aux Maliens sur les lieux de la prise d'otages. "La France fera en sorte, avec ses moyens sur place, d'obtenir la libération des otages au Mali", a déclaré François Hollande. Et de mettre en garde : je "demande à tous les ressortissants français dans les pays sensibles de prendre toutes leurs précautions".