Clinton ou Sanders ? Les démocrates votent à Washington, Hawaï et dans l'Alaska

  • A
  • A
Clinton ou Sanders ? Les démocrates votent à Washington, Hawaï et dans l'Alaska
@ TIMOTHY A. CLARY / AFP
Partagez sur :

Ce samedi, les électeurs démocrates votent à Washington, dans l'Alaska et à Hawaï. Pour l'instant, Hillary Clinton a remporté 57% des primaires démocrates. 

Le sénateur américain Bernie Sanders a besoin d'une grande victoire samedi lors de trois consultations démocrates afin de prouver qu'il est capable de renverser la tendance contre la favorite de l'investiture présidentielle, Hillary Clinton.

101 délégués en jeu à Washington. Les électeurs démocrates de l'Etat de Washington, dans le coin nord-ouest des Etats-Unis à la frontière avec le Canada, ainsi que ceux de l'Alaska et d'Hawaï se prononceront pour les primaires présidentielles lors de "caucus", des réunions d'électeurs. A Hawaï, ils voteront à bulletin secret, contrairement aux deux autres Etats. Les républicains ne votaient pas samedi. Le prix le plus important est Washington avec 101 délégués en jeu. Bernie Sanders a organisé de grands meetings dans trois régions de l'Etat cette semaine, notamment Seattle où il a rassemblé une foule immense de partisans vendredi soir dans un stade de baseball.

"Trump ne sera pas élu président". "Si la participation est forte à Washington, nous nous en sortirons très bien", a-t-il aussi lancé vendredi à Portland, dans l'Oregon voisin qui votera en mai. Le sénateur du Vermont a récité des sondages le donnant largement gagnant contre Donald Trump à la présidentielle de novembre. En moyenne, il fait même mieux qu'Hillary Clinton contre le républicain. "La pensée de Trump à la Maison Blanche déclenche des réactions plutôt aiguës dans l'estomac, jusqu'à la nausée et d'autres symptômes. Mais la bonne nouvelle est que Donald Trump ne sera pas élu président des Etats-Unis", a-t-il lancé.

Des résultats difficiles à prédire. Les sondages sont trop rares dans les trois Etats de samedi pour dégager une tendance. Mais Hillary Clinton semble espérer un score honorable à Washington, où elle a fait campagne mardi et où son mari Bill et sa fille Chelsea ont aussi effectué des déplacements. En 2008, Barack Obama l'avait pourtant largement battue, et Bill Clinton y avait terminé quatrième en 1992. Le gouverneur, les deux sénatrices et les six représentants démocrates de cet Etat la soutiennent officiellement.  L'ex-secrétaire d'Etat a courtisé les syndicats, se rendant à Everett, où 30.000 employés de Boeing fabriquent les 747 et le Dreamliner, parmi d'autres avions, dans une immense usine.

Les semaines à venir seront relativement calmes. Des primaires auront lieu le 5 avril (Wisconsin) et le 9 avril (Wyoming), avant les grands rendez-vous de New York (19 avril) et d'un nouveau "super mardi" le 26 avril dans cinq Etats. La convention d'investiture se tiendra à Philadelphie fin juillet.