Primaires américaines : belle soirée pour Trump, mitigée pour Clinton

  • A
  • A
Primaires américaines : belle soirée pour Trump, mitigée pour Clinton
Donald Trump, ici lors d'une conférence de presse le 8 mars, a connu une très belle soirée mardi.@ JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Le milliardaire républicain fanfaronne après avoir largement remporté le Mississippi et le Michigan.

Donald Trump a donné une claque aux anti-Trump mardi en remportant deux nouvelles primaires républicaines pour la Maison-Blanche, se permettant d'ironiser sur les millions de dollars dépensés par ses adversaires pour le couler. Le milliardaire a remporté facilement le Mississippi, Etat conservateur du Sud, contre le sénateur du Texas Ted Cruz, ainsi que le Michigan, Etat industriel de la région des Grands Lacs, où il était suivi du gouverneur de l'Ohio John Kasich, selon des résultats partiels. Ted Cruz a remporté la primaire républicaine dans l'Idaho, tandis que Marco Rubio a quant à lui quasiment disparu, même s’il rêve encore de remporter la Floride la semaine prochaine. 

Trump pavoise. "Tant de choses horribles ont été dites sur moi la semaine passée", a déclaré un Donald Trump fanfaron depuis le golf Trump de Jupiter, en Floride. "Cela montre à quel point le public est intelligent, car il sait que tout n'est que mensonges (...) Les démocrates viennent à nous, les indépendants viennent à nous. Les gens nous rejoignent alors qu'ils n'avaient jamais voté républicain." Les victoires de mardi dans le Mississippi et le Michigan devraient redonner une impulsion à sa candidature, alors que de nombreuses personnalités républicaines ont désavoué le candidat et que des organisations conservatrices financent d'importantes campagnes de publicités télévisées pour ternir sa réputation d'homme d'affaires.

Trump a d'ailleurs fait la réclame pour certains des produits portant sa marque, évoquant ses vignobles et sa marque de steaks pendant sa conférence de presse, offrant même des bouteilles aux journalistes. Au total, le milliardaire a remporté quatorze scrutins sur 22 tenus depuis le 1er février. Le regard de Donald Trump est désormais fixé sur la Floride, qui votera mardi prochain avec d'autres grands Etats, et où une victoire lui donnerait une avance conséquente, peut-être inéluctable.

Le Mississippi pour Clinton, le Michigan pour Sanders. Chez les démocrates, Hillary Clinton a facilement battu le sénateur du Vermont Bernie Sanders dans le Mississippi, où les démocrates noirs ont quasi-unanimement soutenu l'ex-Première dame. Elle a achevé avec le Mississippi de rafler l'ensemble des Etats du Sud historique, où les Noirs représentent plus de la moitié des votants démocrates. En revanche, selon les médias américains, elle s'est inclinée dans le Michigan, ce qui constitue une surprise. 

Cet Etat, qui concentre l'industrie automobile américaine, avait donné lieu à une passe d'armes entre les deux candidats démocrates. Hillary Clinton avait accusé Bernie Sanders d'avoir voté contre le plan de sauvetage du secteur en 2008-2009. En réalité, il avait voté pour le dispositif d'aide mais, dans un vote ultérieur, a cherché à bloquer les crédits devant servir à renflouer le système bancaire et en partie les constructeurs automobiles. Le sénateur du Vermont avait lui insisté sur le soutien passé d'Hillary Clinton en faveur d'accords de libre-échange qui ont, selon lui, coûté des millions d'emplois. La victoire de Sanders dans le Michigan montre qu'il conserve une chance dans le reste du Midwest, comme l'Ohio qui votera mardi prochain.