Primaire démocrate : Hillary Clinton remporte le Kentucky de peu face à Bernie Sanders

  • A
  • A
Primaire démocrate : Hillary Clinton remporte le Kentucky de peu face à Bernie Sanders
@ JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

En 2008, elle avait largement remporté cet Etat des Appalaches, et son époux Bill Clinton y avait également été victorieux aux présidentielles de 1992 et 1996.

Après une campagne laborieuse, la candidate démocrate à la Maison-Blanche Hillary Clinton n'avait que quelques voix de plus que Bernie Sanders mardi à la primaire du Kentucky, un scrutin dont elle espérait tirer profit pour inciter son rival au retrait.

Des résultats serrés. Plus de trois heures après la fermeture des bureaux de vote, aucun vainqueur n'avait été déclaré. Hillary Clinton a obtenu 46,7% des voix contre 46,3% pour le sénateur du Vermont, selon des résultats portant sur 99% des bureaux de vote. Mais Bernie Sanders a pour sa part remporté l'autre scrutin du jour, dans l'Oregon sur la côte Pacifique. Les républicains votaient quant à eux seulement dans l'Oregon, un vote sans grand enjeu depuis que Donald Trump est le seul candidat encore en course.

Des primaires qui n'en finissent pas. Une victoire de justesse de Hillary Clinton ne lui rapporterait qu'un nombre négligeable de délégués de plus que Bernie Sanders, mais symboliquement, la candidate pourrait se féliciter d'avoir modestement endigué la dynamique en faveur du sénateur, qui reste en course malgré son retard quasi-insurmontable en nombre de délégués. Même si elle n'a pas appelé son poursuivant à se retirer, Hillary Clinton a hâte de consacrer son temps et ses ressources à son rival de l'élection présidentielle de novembre, le républicain Donald Trump, au lieu de rester empêtrée dans des primaires qui n'en finissent pas.

Sanders continue les meetings. Hillary Clinton n'avait mathématiquement pas besoin d'une victoire mardi. Même si elle perdait toutes les consultations restantes, jusqu'au 14 juin, elle continuerait à récolter suffisamment de délégués, répartis à la proportionnelle, pour atteindre la majorité requise de 2.383. Elle en avait avant mardi 2.243, contre 1.465 pour Bernie Sanders. Mais le sénateur du Vermont cherche à prouver les faiblesses de Hillary Clinton dans l'électorat ouvrier et blanc, non négligeable pour la présidentielle de novembre. Il l'a battue dans l'Indiana et en Virginie occidentale en mai, et chaque victoire apportait de l'eau à son moulin.