Présidentielle en Autriche : le pays coupé en deux

  • A
  • A
Présidentielle en Autriche : le pays coupé en deux
Le candidat d'extrême-droite Norbert Hofer était arrivé en tête à l'issue du premier tour.@ Dieter Nagl / AFP
Partagez sur :

Le candidat écologiste et le candidat de l'extrême droite sont au coude à coude. Les résultats devraient être connus lundi.

Les deux candidats à la présidentielle autrichienne, Norbert Hofer pour l'extrême droite FPÖ, et l'écologiste Alexander Van der Bellen, étaient au coude à coude dimanche soir, selon les projections des instituts de sondage à la fermeture des bureaux de vote. Alors que 90% des votes ont été dépouillés, les deux candidats bénéficiaient tous les deux de 50% des voix. Le dépouillement des votes par correspondance et un comptage précis devaient avoir lieu avant la communication des résultats officiels lundi. Face à cette situation, les Autrichiens étaient divisés.

"C'est terrible". À l'annonce des premiers résultats dimanche, ce fut la stupeur, et on ne trouva personne dans les deux sièges de campagne pour oser ce réjouir. À Vienne, la capitale de l'Autriche, les électeurs retiennent leur souffle. "C'est terrible. Terrible. Je ne peux pas vous dire ce que je ressens, je suis frustrée, simplement frustrée", déplore Marie, venue suivre la soirée dans un café typique de la ville. "Ce résultat est honteux pour l'Autriche, le pays ne mérite pas ça. Ce genre de duel s'est absurde, on devrait plutôt essayer de travailler ensemble", explique un autre électeur. 

Le FPÖ contestera les résultats. "Tant qu'on ne changera pas fondamentalement quelque chose aux institutions, on ne pourra pas prendre ces résultats au sérieux, autant jouer les élections aux dés", avance Robert, très engagé en politique au niveau local. Attendus lundi dans la journée, les résultats définitifs pourraient cependant ne pas être connus tout de suite. Le FPÖ a en effet d'ores et déjà annoncé qu'il contesterait les résultats en cas de défaite.