Présidentielle : confusion au Honduras

  • A
  • A
Présidentielle : confusion au Honduras
@ Reuters
Partagez sur :

Juan Orlando Hernandez et Xiomara Castro ont tous les deux revendiqué la victoire dimanche.

Le candidat du Parti National (droite) au pouvoir Juan Orlando Hernandez s'est déclaré dimanche vainqueur de l'élection présidentielle au Honduras, après des résultats partiels basés sur 42% des suffrages lui accordant 34,15% des voix contre 28,45% pour son adversaire. "Je vais être le prochain président du Honduras", a proclamé Juan Orlando Hernandez, acclamé par ses partisans dans un hôtel de Tegucigalpa, après la diffusion de ces chiffres. 

"Une fête historique"

Peu avant la publication des résultats partiels, son adversaire, Xiomara Castro avait elle-même revendiqué la victoire, sur son compte Twitter. Epouse de l'ex-président Manuel Zelaya, renversé par un coup d'Etat en 2009, Xiomara Castro représentait une occasion historique d'alternance politique dans un pays dirigé par deux partis de droite (le Parti National et le Parti Libéral) depuis plus d'un siècle. "Nous avons vécu une fête historique. La fête civique s'est déroulée dans le calme", s'est félicité le président du Tribunal électoral (TSE) en annonçant la fermeture des bureaux à 17h00 locales.